•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Le 15-18, ICI Première.
Le 15-18, ICI Première.
Rattrapage du 25 août 2020 : Vos questions sur la rentrée, et trucs de conservation

Construction du REV, inquiétude des commerçants sur St-Denis : Luc Rabouin

Malgré la frustration de commerçants, la Ville de Montréal défend le REV

Publié le 25 août 2020
Plan du Réseau express vélo de Valérie Plante.
Ce réaménagement de la rue Saint-Denis prévoit la mise en place de deux pistes cyclables, une réduction des voies de circulation, mais le maintien des stationnements.PHOTO : Ville de Montréal

Alors que des commerçants de la rue Saint-Denis dénoncent, dans une lettre ouverte, le projet de Réseau express vélo (REV) de l'administration Plante, la Ville de Montréal persiste à dire qu'il s'agit de la meilleure solution pour relancer cette rue commerciale. Le responsable du développement économique et commercial au comité exécutif de la Ville, Luc Rabouin, affirme que de nombreux commerçants attendent ce projet avec impatience.

Luc Rabouin dit être en dialogue constant avec la Société de développement commercial rue Saint-Denis. Malgré tout, des commerçants s’inquiètent toujours des répercussions qu’aura un tel projet. Ils craignent notamment de perdre une partie de leur clientèle.

Luc Rabouin soutient qu’au contraire, l’aménagement de deux voies cyclables sur Saint-Denis amènera de nouveaux clients sur cette artère, en plus de réduire la circulation. Ça va être une rue beaucoup plus agréable pour aller se promener, prendre un verre, sortir au théâtre, pense-t-il. Il rappelle que la rue conservera deux voies de circulation automobile et deux voies de stationnement.

En ce qui a trait aux travaux pour l’aménagement du REV, Luc Rabouin admet qu’ils représentent une certaine nuisance, mais il affirme que tout a été fait pour minimiser leurs répercussions sur les commerçants. Il mentionne que les travaux ont d’abord été entrepris sur la portion nord de la rue Saint-Denis, là où il y a moins de commerces, pour que les restaurants plus au sud puissent conserver leur terrasse pendant l’été. Les travaux sur la portion sud ne commenceront qu’après la fête du Travail. Il souligne aussi que le contrat du REV a été donné en mode accéléré afin que les travaux soient terminés à temps pour la période des Fêtes.

Luc Rabouin précise également qu’il s’agit de travaux de surface seulement. Ça n’a rien à voir avec les travaux que les commerçants ont connus en 2016, dit-il.