•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Le 15-18, ICI Première.
Le 15-18, ICI Première.
Rattrapage du 24 juin 2020 : Clé électronique et biodiversité

Promotion déficiente des vins québécois à la SAQ : Entrevue avec C. Reason des VIQ

Le nouvel étiquetage des vins québécois ne plaît pas à des vignerons du Québec

Publié le 25 juin 2020
Un verre de vin rouge.
La SAQ inclut désormais dans les vins québécois des vins préparés ou embouteillés ici à partir d'ingrédients venant d'ailleurs.PHOTO : iStock

La Société des alcools du Québec (SAQ) désigne désormais les vins québécois sous trois étiquettes différentes. Les vins « origine Québec » sont produits à partir de raisins cultivés ici; les produits « préparés au Québec » sont élaborés ici, mais avec des ingrédients provenant d'ailleurs; et les vins « embouteillés au Québec » sont mis en bouteille dans la province, mais leurs raisins ont été cultivés ailleurs. Ce nouvel étiquetage ne plaît pas du tout aux Vignerons indépendants du Québec, comme l'explique la présidente du regroupement, Charlotte Reason.

Deux de ces étiquettes ne sont pas des produits québécois à 100 %, et ça nous agace beaucoup, expose Charlotte Reason.

Elle craint que les consommateurs achètent des vins embouteillés au Québec en pensant que ce sont des produits locaux, au détriment de vins 100 % québécois.

Charlotte Reason déplore aussi un manque de communication de la part de la SAQ, qui n’aurait pas contacté les vignerons québécois pour leur expliquer ce nouvel étiquetage.