•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Plan vert 2030, comment s'adapter à la pandémie?Entrevue avec Annie Chaloux

Une voiture électrique à une borne de recharge.
Une voiture électrique à une borne de recharge.PHOTO : Radio-Canada / Ivanoh Demers
Publicité : Annie Desrochers anime Le 15-18 à ICI Première, en semaine 15h
Le 15-18Publié le 18 juin 2020

Dans son Plan pour une économie verte (PEV), le gouvernement du Québec prévoit favoriser le développement de l'industrie ferroviaire et encourager l'électrification des transports, en plus d'inciter les employeurs à adopter le télétravail. Mais est-ce assez pour freiner le réchauffement climatique? Non, selon la spécialiste en politique environnementale Annie Chaloux.

« Je pense que ce n’est pas un plan ambitieux sur le plan des idées et de la vision pour lutter contre les changements climatiques. On ne sent pas que le gouvernement veut mettre les moyens pour transformer notre façon de percevoir le transport et l’aménagement du territoire. »

— Une citation de  Annie Chaloux, professeure associée à l'École de politique appliquée de l'Université de Sherbrooke