•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Le 15-18, ICI Première.
Le 15-18, ICI Première.
Rattrapage du 7 avr. 2020 : Résident en CHSLD et marché immobilier

Rites funéraires, rapport à la mort : Entrevue avec Solange Lefebvre

Honorer la mémoire d'un proche dans l'intimité de son foyer

Publié le 8 avril 2020
Un homme dépose une rose blanche sur le dessus d'une pierre tombale lors de funérailles.
Un homme dépose une rose sur une pierre tombalePHOTO : iStock

La pandémie de COVID-19 et les mesures de confinement qui l'accompagnent bousculent les rites funéraires partout dans le monde. De nombreuses personnes sont dans l'impossibilité d'accompagner leur proche dans la mort et de lui organiser une cérémonie funéraire. Cette situation n'est certes pas exclusive à la pandémie : chaque année, des personnes meurent seules et subitement, que ce soit en raison d'une crise cardiaque ou d'un accident. Mais les circonstances actuelles accentuent la détresse des personnes qui vivent la mort d'un proche à distance. La chercheuse Solange Lefebvre, spécialisée en gestion de la diversité culturelle et religieuse, donne des conseils pour faciliter son deuil et honorer la mémoire d'un proche décédé, dans l'intimité de son foyer.