•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Témoignage de Robert Tremblay, résident du CHSLD Notre-Dame-de-la-Merci

Publicité : Annie Desrochers anime Le 15-18 à ICI Première, en semaine 15h
Rattrapage du 7 avr. 2020 : Résident en CHSLD et marché immobilier

Témoignage de Robert Tremblay, résident du CHSLD Notre-Dame-de-la-Merci

« J'ai plus peur pour vous que pour moi » : le témoignage d'un résident d'un CHSLD

Le CHSLD Notre-Dame-de-la-Merci.
Le CHSLD Notre-Dame-de-la-Merci, sur le boulevard GouinPHOTO : Radio-Canada / Ivanoh Demers
Publicité : Annie Desrochers anime Le 15-18 à ICI Première, en semaine 15h
Le 15-18Publié le 7 avril 2020

Bon nombre de personnes atteintes de la COVID-19 au Québec résident dans un centre d'hébergement et de soins de longue durée (CHSLD). Robert Tremblay, qui demeure au CHSLD Notre-Dame-de-la-Merci, affirme que malgré les éclosions dans ces établissements, il craint davantage pour les gens à l'extérieur de sa résidence que pour lui.

Robert Tremblay raconte que les règles sont strictes depuis le début de son confinement, le 14 mars dernier : pas le droit de sortir de sa chambre, pas le droit de visite non plus.

« Je pense qu’il y a plus de liberté à la prison de Bordeaux, en face! »

— Une citation de  Robert Tremblay, résident du CHSLD Notre-Dame-de-la-Merci

Ils prennent plus de précautions ici, au premier étage, parce qu’il n’y a pas encore d’éclosion. C’est tellement pointilleux que j’ai plus peur pour vous qui êtes dehors, affirme-t-il.