•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Le 15-18, ICI Première.
Le 15-18, ICI Première.
Audio fil du mardi 16 juillet 2019

Les tiques dans les parcs : Entrevue avec Ariane Adam-Poupart de l'INSPQ

Maladie de Lyme : du renfort pour les régions du Québec les plus touchées

Publié le 16 juillet 2019
La tique responsable de la transmission de la maladie de Lyme
La tique responsable de la transmission de la maladie de LymePHOTO : iStock

Les régions de l'Estrie, de l'Outaouais et de Chaudière-Appalaches peuvent désormais compter sur des ambassadeurs spécialement formés pour appuyer la collecte des tiques et la sensibilisation de la maladie de Lyme auprès de la population. Cette équipe, qui travaille déjà dans les parcs et les milieux naturels, va contribuer à surveiller la progression de la maladie.

Ce projet de formation est une initiative de Conservation de la nature Canada et de l’Institut national de la santé publique du Québec (INSPQ). Ils ont formé en tout 15 ambassadeurs au mois de mai dernier, soit 5 par région.

« Comme les tiques progressent d’année en année sur le territoire du Québec, on cherche des façons alternatives pour collecter […] des tiques un peu partout dans des endroits où on n’irait pas nécessairement », explique Ariane Adam-Poupart, conseillère scientifique spécialisée à l’INSPQ.

Les ambassadeurs ont été formés pour suivre le protocole standardisé pour collecter les tiques. Ils utilisent des tissus de flanelle pour attraper les tiques qui pourraient se trouver aux abords des sentiers.

Ariane Adam-Poupart rappelle que les tiques qui peuvent être porteuses de la maladie de Lyme se tiennent dans la végétation et particulièrement les milieux humides.

Si vous trouvez une tique sur vous, il faut la retirer le plus rapidement possible. Vous pouvez ensuite la mettre dans un contenant au réfrigérateur et l’amener avec vous chez le médecin si vous observez des symptômes liés à la maladie de Lyme. La tique sera acheminée à l’INSPQ.