•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

François Legault veut inspirer les Québécois

Le 15-18, ICI Première.
Audio fil du mercredi 28 novembre 2018

François Legault veut inspirer les Québécois

Commentaire politique avec Alec Castonguay

M. Legault lève la main gauche pendant qu'il parle, debout, parmi les députés assis.
François Legault a pris la parole à l'Assemblée nationale, mardi, pour la première fois à titre de premier ministre.PHOTO : La Presse canadienne / Jacques Boissinot
Le 15-18, ICI Première.
Le 15-18Publié le 28 novembre 2018

Le discours d'ouverture de François Legault contraste avec celui qu'avait prononcé Philippe Couillard en 2014, selon le chroniqueur politique Alec Castonguay : « On sent que le comptable a besoin de donner un peu plus d'espoir aux Québécois. »

En 2014, Philippe Couillard annonçait le resserrement des finances publiques et la révision des programmes et de la fiscalité. On était dans un grand redressage des structures pour trouver de l’argent, souligne Alec Castonguay.

Il précise que cette année, il y a de l’argent dans les coffres du gouvernement, en partie grâce à la gestion des libéraux, mais aussi grâce à la bonne santé économique du Québec. François Legault s’est donc permis de parler de grands projets pour la province, notamment de sa fameuse Stratégie maritime.

Il a annoncé en grande pompe que sa priorité serait l’éducation. La carte routière la plus claire, elle est pour Jean-François Roberge comme ministre de l’Éducation, affirme Alec Castonguay.

François Legault a aussi promis plus d’argent dans les poches des Québécois grâce à une baisse de la taxe scolaire, à un retour à la tarification unique des CPE et à une allocation familiale plus généreuse.

Sur le plan environnemental, le nouveau premier ministre souhaite d’abord et avant tout améliorer l’efficacité énergétique des citoyens. Il entend également développer l’énergie éolienne et construire plus de barrages hydroélectriques afin que le Québec augmente ses exportations d’électricité.

Le gouvernement fera d’ailleurs un inventaire des émissions de gaz à effet de serre de la province, ce qui n’a pas été fait depuis 2015.

Parmi les grands chantiers évoqués par François Legault figurent aussi divers projets de transport en commun, dont le prolongement de la ligne bleue.

Mais là où le nouveau premier ministre rencontrera peut-être un peu plus de difficulté, selon Alec Castonguay, c’est dans la renégociation de l’entente avec les médecins spécialistes. De plus, François Legault a dit vouloir revoir le mode de rémunération des médecins de famille pour qu’ils soient plus payés en fonction des patients pris en charge que des actes posés.