•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Le 15-18, ICI Première.
Le 15-18, ICI Première.
Audio fil du jeudi 20 septembre 2018

Commentaire politique avec Alec Castonguay

À quoi ressemblerait l'Assemblée nationale sous un mode de scrutin proportionnel?

Publié le 21 septembre 2018
Le chef du bureau politique au magazine «L'actualité» Alec Castonguay.
Le chef du bureau politique au magazine «L'actualité» Alec Castonguay. PHOTO : Radio-Canada / Jean-Simon Fabien

« 85 % des pays occidentaux ont un mode de scrutin proportionnel, d'une façon ou d'une autre. On est plutôt l'exception que la norme, ici. » En se basant sur les intentions de vote, le chroniqueur politique Alec Castonguay a calculé combien de députés à l'Assemblée nationale aurait chaque parti sous un mode de scrutin proportionnel mixte.

Voici le résultat qu'il a obtenu :

  • Parti libéral : 41
  • Coalition avenir Québec : 40
  • Parti québécois : 29
  • Québec solidaire : 18

Alec Castonguay rappelle que tous les partis, excepté le Parti libéral, se sont prononcés en faveur d'une réforme du mode de scrutin. Ça ne veut pas dire que parce que les partis promettent ça, qu’ils se sont entendus au préalable sur le mode de scrutin, sur la façon d’y arriver (ce qui est une première), ça se produirait, mais on a quand même fait plus d’étapes qu’on n’en a jamais fait précédemment, nuance-t-il. Encore faut-il qu’un de ces partis-là accède au pouvoir et qu’ils obtiennent ensemble 50 % des voix.