•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Le 15-18 sur ICI Première.
Le 15-18 sur ICI Première.
Audio fil du jeudi 7 juin 2018

Culture avec Catherine Richer : Projet pilote Hémisphères

De la culture dans toutes les matières au Collège Reine-Marie

Publié le 7 juin 2018
Des adolescents costumés et portant des masques au cours d'une pièce de théâtre.
Des élèves du Collège Reine-Marie ont présenté une pièce de théâtre dans un centre pour personnes âgées à l'occasion du projet Hémisphères.PHOTO : Collège Reine-Marie

Cette année, les élèves du Collège Reine-Marie, à Montréal, se sont familiarisés avec la culture et les arts dans tous leurs cours dans le cadre d'un programme expérimental baptisé Hémisphères.

Le projet a été déployé dans 10 écoles - primaires ou secondaires, privées ou publiques - de la province, dont le Collège Reine-Marie.

C'est la présidente-directrice générale de l’organisation Culture pour tous, Louise Sicuro, qui en est l’instigatrice. Celle-ci affirme toutefois que c’est Hélène David, à l’époque où elle était ministre de la Culture, qui a eu l’idée d’intégrer l’enseignement des arts à tout le cursus scolaire.

Louise Sicuro précise que le programme Hémisphères se déploie sur quatre axes : la communauté, la créativité, la découverte et le pluralisme.

Au Collège Reine-Marie, le programme s’est notamment traduit par des formations offertes aux enseignants, comme l’explique Amélie Bélanger, enseignante de français et membre du comité culturel de l’école : « On a assisté à une formation sur l’approche expérientielle, où il y avait des enseignants de toutes les matières. On a eu une formation également sur ce qu’est la culture, comment la définir dans son propre cours en tant qu’enseignant, mais aussi en tant que passeur culturel. »

L’une des activités réalisées par les élèves est la présentation d’une pièce de théâtre dans un centre pour personnes âgées. « Ça nous a permis d’en apprendre sur la vie de Molière et de faire des liens avec les membres de la communauté », explique l’un des jeunes participants.

« J’aimerais que la pièce que j’ai jouée avec plusieurs de mes camarades scolaires soit un souvenir dont [les personnes âgées] se rappelleront et qui leur fera apprécier ces petits moments de la vie, ajoute-t-il. C’est sûr que ce n’est pas du niveau professionnel, mais je pense que ça a été bien fait. »

« La culture, c’est quelque chose que, peu importe où tu es, tu amènes avec toi. Ça fait partie de toi et tu fais partie de la culture. Tu l’influences par tes actions. »

—  Un élève du Collège Reine-Marie qui a participé au projet Hémisphères

Satisfaite des résultats, Louise Sicuro souhaite que le programme s’étende à tout le Québec. « Ce n’est pas un réseau qu’il faut [mettre en place]; toutes les écoles du Québec devraient être Hémisphères », soutient-elle.