•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Le 15-18, ICI Première.
Le 15-18, ICI Première.
Audio fil du mercredi 14 février 2018

Chronique musicale avec Catherine Richer : La compilation Le son du Canada

Un album en l’honneur du Canada sans chanson entièrement francophone

Publié le 14 février 2018
Un dessin de casque d'écoute formé par un drapeau canadien
Le logo du projet Le son du CanadaPHOTO : canadasound.ca

À l'occasion du 150e anniversaire du Canada, l'organisme Cleansheet lance une compilation numérique de 10 chansons originales et exclusives composées par des artistes canadiens qui expriment leur amour pour leur pays. Sur tout l'album, on trouve huit chansons anglophones, et deux bilingues, souligne la chroniqueuse Catherine Richer.

Cleansheet avait invité les Canadiens, l’an dernier, à envoyer des sons qui, pour eux, représentent le Canada. Ces sons ont servi de base à la composition des 10 morceaux qui forment l’album.

Seule la chanson de Florence K a été écrite en partie en français, et en partie en espagnol. On trouve également une phrase en français dans la chanson d’Erik West-Millettte.

Le projet a été rendu possible grâce au financement de Patrimoine canadien, qui n’a pas encore répondu à nos questions.

Du côté de l’agence Karyzma, qui représente le projet, Katrine Delage affirme que les organisateurs avaient au départ l’intention d’offrir une place équivalente au français et à l’anglais sur l’album, mais que les artistes francophones ne se sont pas portés volontaires pour participer. « En étant sur une base volontaire, on ne peut pas contrôler le nombre de personnes qui vont répondre du côté francophone », explique-t-elle.

Elle ajoute que de nombreux artistes francophones étaient déjà pris par les festivités du 375e anniversaire de Montréal.

Personne chez Cleansheet n’a pu répondre à nos questions en français. Mais dans le communiqué qui a été envoyé pour annoncer le lancement de l'album, le chef de Communication narrative de Cleansheet, Neil McOstrich, affirme que « l'objectif de la plateforme est de favoriser la collaboration musicale la plus inclusive que le Canada ait jamais vue ».