•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Mots de l'actualité avec Marie-France Bazzo : Terrorisme low cost et la clientèle

Le 15-18, ICI Première.
Audio fil du vendredi 6 octobre 2017

Mots de l'actualité avec Marie-France Bazzo : Terrorisme low cost et la clientèle

Le terrorisme « low-cost » : une expression à glacer le sang

L'ombre d'une main tenant un couteau.
Une personne attaque au couteau.PHOTO : iStockPhoto / Nantapok
Le 15-18, ICI Première.
Le 15-18Publié le 6 octobre 2017

En Europe, l'expression terrorisme « low-cost » est très utilisée par la presse. Pour cette raison, la chroniqueuse Marie-France Bazzo s'est intéressée à ce vocable qu'elle qualifie de « glaçant ».

L’expression populaire « terrorisme low-cost » fait référence aux attaques imprévisibles faites à partir de moyens « bon marché » et accessibles.

« [Dans cette expression], il y a une banalisation de l’acte terrorisme. C’est l’effet recherché. C’est comme une marchandisation du terrorisme. C’est tellement rendu banal, qu’on peut le faire à coût cassé. »

— Une citation de  Marie-France Bazzo

Selon elle, cette expression risque d’apparaître bientôt au Québec.

Marie-France Bazzo a réfléchi également au mot « clientèle ». Elle explique que les politiciens ont la fâcheuse tendance à désigner les cyclistes, patients, élèves comme des « clients ».