•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Hélène Mercier, la journaliste cambrioleuse : Publicités automobiles en France

Le titre de l'émission Le 15-18 avec l'animatrice Annie Desrochers, souriante.
Rattrapage du vendredi 14 janv. 2022 : Déficit à la STM, et rentrée scolaire dans les cégeps

Hélène Mercier, la journaliste cambrioleuse : Publicités automobiles en France

De nouvelles exigences pour les publicités automobiles en France

Un homme met de l'essence dans sa voiture.
Les experts estiment que les effets de ces nouvelles règles sur les habitudes des gens, s'il y en a réellement, seront très limités.PHOTO : iStock
Le titre de l'émission Le 15-18 avec l'animatrice Annie Desrochers, souriante.
Le 15-18Publié le 17 janvier 2022

Dès le 1er mars, en France, les fabricants automobiles devront se soumettre à de nouvelles exigences en matière de publicité. Peu importe le format, la publicité faisant la promotion d'une voiture devra aussi inclure un slogan parmi les trois qui sont suggérés, un mot-clic préalablement défini, puis la classe d'émission de dioxyde de carbone (CO2) du véhicule en question. Un manquement à ces conditions pourrait engendrer une amende de près de 50 000 euros (71 000 dollars canadiens) par diffusion de la publicité.

L’arrêté du ministère de la Transition écologique qui établit ces nouvelles règles reçoit un accueil assez partagé, comme le rapporte notre journaliste cambrioleuse Hélène Mercier.

Cette dernière explique d’ailleurs que des spécialistes estiment que les effets de ces nouvelles règles seront assez limités.

Les éléments à intégrer à la publicité

Un des trois slogans publicitaires suivants :

  • Pour les trajets courts, privilégiez la marche ou le vélo
  • Au quotidien, prenez les transports en commun
  • Pensez à covoiturer

Le mot-clic #SeDéplacerMoinsPolluer

La classe d’émission de dixoyde de carbone du véhicule; A étant la moins polluante et G, la plus polluante.

Chaque vendredi, Hélène Mercier, la journaliste cambrioleuse, nous présente une initiative intéressante adoptée ailleurs dans le monde en se demandant si cette dernière peut être importée à Montréal. Vous avez une suggestion à lui faire? Écrivez-nous : le1518@radio-canada.ca.