•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

L'histoire des idées avec Jonathan Livernois : La bibliothèque du Parlement

Le 15-18, ICI Première.
Rattrapage du lundi 13 sept. 2021 : Nouveau titre de transport, et tests rapides dans les écoles

L'histoire des idées avec Jonathan Livernois : La bibliothèque du Parlement

La bibliothèque du Parlement du Canada a brûlé trois fois

Des documents d'archives écrits à la main sur un comptoir en bois.
Le récit des Sœurs grises de Montréal sur l'incendie du Parlement de Montréal en 1849. PHOTO : Radio-Canada / Hugo Lavoie
Le 15-18, ICI Première.
Le 15-18Publié le 16 septembre 2021

La destruction par le feu de livres véhiculant des stéréotypes sur les Autochtones a beaucoup fait couler d'encre. Mais le geste du Conseil scolaire catholique Providence est loin d'être le premier du genre dans l'histoire canadienne. Quelque 22 000 livres ont été détruits, et ce, seulement dans le premier incendie qui a ravagé la bibliothèque du Parlement du Canada. Les motivations n'étaient pas les mêmes que lors des événements récents. Le chroniqueur Jonathan Livernois raconte qu'en tout, la collection de livres a brûlé trois fois dans les années 1800.

En 1849, lors du premier feu, « c'est le fameux incendie des Tories, à Montréal, en colère contre certaines mesures procanadiennes notamment », raconte le chroniqueur.

Il récapitule aussi les efforts faits pour reconstituer la collection une première fois et ajoute que, « malheureusement, en 1854, cette bibliothèque brûle de nouveau. Là, on est à Québec ».

Enfin, Jonathan Livernois explique pourquoi, lors de ces incendies, certains se sont demandé si l’on ne voulait pas tuer la langue française.