•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Chronique musicale avec Catherine Richer : Décès de Renée Claude

Le 15-18, ICI Première.
Rattrapage du 12 mai 2020 : Renée Claude et couvre-visage

Chronique musicale avec Catherine Richer : Décès de Renée Claude

Renée Claude (1939-2020) : « le génie de la pop française avec l’énergie nord-américaine »

Renée Claude de passage à l'émission « Zoom » en 1969
Renée Claude de passage à l'émission « Zoom » en 1969PHOTO : Radio-Canada / Francis J. Menten
Le 15-18, ICI Première.
Le 15-18Publié le 12 mai 2020

La chanteuse et actrice Renée Claude, qui souffrait de la maladie d'Alzheimer, a été emportée mardi par la COVID-19 à l'âge de 80 ans. Grande interprète qui a marqué le monde culturel québécois, elle a longtemps été la muse de l'auteur-compositeur Stéphane Venne. Il explique que leur volonté à tous les deux, dans les années 60 et 70, était de réconcilier deux milieux musicaux, soit la grande chanson française et la musique populaire. « On voulait combiner le génie de la pop française à l'énergie nord-américaine. Il n'y a que des Québécois qui pouvaient faire ça. Ça a donné une sorte de chanteuse qui n'existe nulle part ailleurs. Ça nous a pris deux ou trois ans à mettre ça au point », explique-t-il.

Stéphane Venne, qui a composé plusieurs des chansons les plus marquantes de Renée Claude, croit que la chanteuse aura laissé bien plus qu’un riche catalogue musical dans notre imaginaire collectif.

« L’héritage qu’elle a laissé, c’est la beauté. La beauté, c’est plus fort que tout, c’est plus fort que les malheurs, la tristesse, les coups bas, les coups durs. La beauté, c’est là tout le temps. C’est ça qu’elle nous a laissé. Elle était une femme belle de toutes les manières possibles. »

— Une citation de  Stéphane Venne, auteur-compositeur

Un hommage touchant

En 2019, 11 chanteuses, dont Céline Dion, Ginette Reno et Luce Dufault, ont interprété une nouvelle version de la chanson Tu trouveras la paix, afin de rendre hommage à Renée Claude, que l'on savait atteinte d'alzheimer. Monique Giroux, l'instigatrice de cette réinterprétation, se remémore le moment où elle est allée lui rendre visite en centre d'hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) pour lui faire entendre la chanson. « Elle dormait. Elle était dans son fauteuil. Quand on a mis la chanson, au moment des premières notes de Tu trouveras la paix, elle a ouvert les yeux, elle a souri et elle a chanté. Ça, ça va rester jusqu’à ma mort à moi, la plus grande émotion que j’aurai vécue », raconte l’animatrice, encore émue par ce précieux souvenir.