•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Le 15-18, ICI Première.
Le 15-18, ICI Première.
Le 15-18

Rattrapage du 23 juill. 2021 : Cérémonie d’ouverture des JO, et débordements à l’urgence

Résumé

Les funérailles nationales du président haïtien assassiné, Jovenel Moïse; l'identification du chant des oiseaux; la surveillance de l'hébergement courte durée à Saint-Côme; la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques de Tokyo 2020; la chronique de Bob le Chef sur la journée nationale du hot-dog aux États-Unis; la chronique de Dominic Tardif sur le Montréal culturel disparu; les débordements à l'urgence du CHU Sainte-Justine, à Montréal; et le Festival Haïti en folie, qui célèbre ses 15 ans.

  • 15 heures 6 minutes

    Sommaire de l'émission avec Karyne Lefebvre et tour de table de l'équipe

  • 15 heures 18 minutes

    Funérailles du président Jovenel Moïse en Haïti, avec Étienne Côté-Paluck

  • 15 heures 27 minutes

    Espace pour la vie avec Marika D'Eschambeault : Les chants d'oiseaux

  • 15 heures 34 minutes

    Manchettes avec Nadi Mobarak

  • 15 heures 45 minutes

    Surveillance de l'hébergement à St-Côme : Reportage de Philippe-Antoine Saulnier

    Une pancarte de la municipalité de Saint-Côme.

    Une firme de sécurité privée pour contrôler la location à court terme à Saint-Côme

    Selon la municipalité de Saint-Côme, dans Lanaudière, il y a environ 140 propriétés en location à court terme sur le territoire pour une population totale d'environ 2500 personnes. Ces chalets et condos à louer dérangent une partie du voisinage, et pour éviter des débordements avec des locataires, la municipalité a fait adopter un règlement administratif pour contrôler la location à court terme, en plus de faire appel à la firme de sécurité Garda. Le journaliste Philippe-Antoine Saulnier s'est penché sur le dossier.
  • 15 heures 51 minutes

    Sports avec Mathieu Massé : Sobriété pour la cérémonie d'ouverture des JO

  • 16 heures 6 minutes

    Sommaire de la 2e heure de l'émission

  • 16 heures 13 minutes

    Culture avec Ariane Cipriani : Entrevue avec Frédéric Loury de Créer des ponts

  • 16 heures 17 minutes

    Ouverture des Jeux olympiques de Tokyo 2020 : Le point avec Robert Frosi

  • 16 heures 25 minutes

    Politique municipale avec Justine McIntyre : Faire campagne en pandémie

  • 16 heures 33 minutes

    Manchettes avec Nadi Mobarak

  • 16 heures 38 minutes

    Sports avec Mathieu Massé : Annie Guglia à Tokyo contre toute attente

  • 16 heures 40 minutes

    Alimentation avec Bob le Chef : La journée nationale du hot-dog

  • 16 heures 47 minutes

    Économie avec Andrée-Anne St-Arnaud : Amendes salées pour des propriétaires Airbnb

  • 16 heures 53 minutes

    Culture avec Ariane Cipriani : Spectacle solo pour Anne-Elisabeth Bossé

  • 17 heures 10 minutes

    Sommaire de la 3e heure de l'émission

  • 17 heures 18 minutes

    Le Montréal culturel disparu avec Dominic Tardif : Le Polliwog

    Vincent Peake, Francouvertes 2016

    Le Montréal culturel disparu : « L'ambiance hallucinante » du festival Polliwog

    Se définissant d'abord comme un concours musical, le Polliwog, un événement phare de la scène alternative québécoise des années 90, s'est vite transformé en festival itinérant. « L'ambiance était hallucinante. On avait l'impression de faire partie de quelque chose d'important, de quelque chose de nouveau : notre propre festival », se souvient Vincent Peake, leader de la formation Groovy Aardvark. En compagnie du journaliste Dominic Tardif, celui qui a tenu l'affiche du mythique rendez-vous se remémore l'ambiance qui y régnait, laquelle était inspirée des festivals américains comme Lollapalooza.
  • 17 heures 27 minutes

    Débordement à l'urgence de Ste-Justine : Entrevue avec le Dr Hugo Paquin

    Hôpital Sainte-Justine

    La difficulté d’accès à un médecin engorge l’urgence du CHU Sainte-Justine

    Les urgences des hôpitaux sont débordées, et celles des hôpitaux pour enfants du Grand Montréal ne font malheureusement pas exception. Au CHU Sainte-Justine, le taux d'occupation est aussi très élevé, ce qui est tout de même surprenant pour la saison. Cela s'explique en partie à cause de la difficulté pour les parents d'avoir accès aux médecins en clinique externe, selon le pédiatre urgentologue Hugo Paquin. Il nous dresse un portrait de la situation.
  • 17 heures 33 minutes

    Manchettes avec Nadi Mobarak

  • 17 heures 41 minutes

    15e anniversaire du festival Haïti en Folie : Entrevue avec Fabienne Colas

  • 17 heures 48 minutes

    Duo sports et culture de la fin de semaine avec Mathieu Massé et Ariane Cipriani

  • 17 heures 58 minutes

    Mot de la fin de Karyne Lefebvre