•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Le 15-18, ICI Première.
Le 15-18, ICI Première.
Le 15-18

Rattrapage du 5 juill. 2021 : Inquiétudes pour la rentrée scolaire, et crise dans les urgences des hôpitaux

Résumé

Les inquiétudes suscitées par la rentrée en présentiel au cégep et à l'université; la croissance de l'étalement urbain dans le Grand Montréal; le traitement des eaux usées au moyen des saules; la situation dans les urgences du Grand Montréal; la façon dont les mouvements sociaux affectent le recrutement des entreprises; le devancement de la deuxième dose de 8 à 4 semaines; et le ménage dans le leadership politique en Corée du Nord.

  • 15 heures 6 minutes

    Sommaire de l'émission avec Isabelle Richer et tour de table

  • 15 heures 18 minutes

    Inquiétudes pour la rentrée aux cégeps : Entrevue avec Danielle McCann

    La ministre en conférence de presse.

    Rentrée en présentiel : « Nos étudiants ont besoin de ça », dit Danielle McCann

    Ce ne sont que 67 % des 18 à 29 ans qui ont reçu une première dose de vaccin contre la COVID-19 en date du 1er juillet. Or, la condition du gouvernement du Québec pour une rentrée scolaire en présentiel au cégep et à l'université est que 75 % de cette même tranche d'âge aient reçu la deuxième dose du vaccin. Pour la ministre de l'Enseignement supérieur, Danielle McCann, il n'est pas question d'une rentrée hybride si ce taux n'est pas atteint. Elle maintient l'importance d'inciter les jeunes à se faire vacciner afin d'avoir une vraie rentrée en présentiel : « Il faut considérer l'éducation comme un service essentiel », soutient-elle.
  • 15 heures 26 minutes

    Urbanisme avec Samuel Descôteaux Fréchette : Étalement urbain

  • 15 heures 34 minutes

    Manchettes avec Nahila Bendali, circulation et météo

  • 15 heures 45 minutes

    Reportage de Philippe-Antoine Saulnier : Traiter les eaux usées avec des saules

    Plantation de saules au site d’enfouissement de Sainte-Sophie.

    Les vertus insoupçonnées des plantations de saules

    À Sainte-Sophie, au nord de Montréal, des expériences sur le traitement du lixiviat – l'eau qui s'écoule des déchets enfouis – sont menées depuis trois ans. Ce sont des saules plantés sur le site qui agissent comme des pompes et filtrent les eaux contaminées. Ces eaux agissent comme de l'engrais pour les plantations et les font pousser beaucoup plus vite que l'eau potable. Le journaliste Philippe-Antoine Saulnier nous explique tout le potentiel de cette expérience pour des sites d'enfouissement.
  • 15 heures 52 minutes

    Sports avec Mathieu Massé : Changements à la formation du CH

  • 16 heures 6 minutes

    Sommaire de la 2e heure et tour de table

  • 16 heures 13 minutes

    Culture avec Ariane Cipriani : Décès de Raffaella Carrà

  • 16 heures 16 minutes

    La situation dans les urgences de Montréal : Entrevue avec le Dr Gilbert Boucher

    L'hôpital Maisonneuve-Rosemont

    Quand les urgences au Québec paient le prix de la pandémie

    La situation est particulièrement critique dans plusieurs hôpitaux au Québec. La fin de semaine dernière, on demandait aux gens d'éviter les urgences d'hôpitaux dans l'est de Montréal, à Salaberry-de-Valleyfield, à Châteauguay, à Ormstown et à Gatineau. À l'instar du ministre Christian Dubé en conférence de presse lundi, le président de l'Association des spécialistes en médecine d'urgence du Québec (ASMUQ) et urgentologue à l'Institut de cardiologie de Montréal, Gilbert Boucher, estime que les urgences paient maintenant le prix de la pandémie, qui a fait déserter grand nombre de travailleuses et travailleurs de la santé dans les hôpitaux. Le Dr Boucher soutient toutefois que la population ne doit pas hésiter à venir aux urgences en cas d'un grave problème de santé.
  • 16 heures 24 minutes

    Politique et société avec Fanny Lévesque

  • 16 heures 32 minutes

    Manchettes avec Nahila Bendali, circulation et météo

  • 16 heures 37 minutes

    Sports : Auger-Aliassime et Shapovalov passent en quarts de finale à Wimbledon

  • 16 heures 44 minutes

    Chronique économique d'Andrée-Anne St-Arnaud

  • 16 heures 49 minutes

    Culture avec Ariane Cipriani : Le Festival Nuits d’Afrique fête ses 35 ans

  • 16 heures 55 minutes

    Chronique économique d'Andrée-Anne St-Arnaud (2e partie)

  • 17 heures 10 minutes

    Sommaire de la 3e heure et tour de table

  • 17 heures 14 minutes

    Société avec Déborah Cherenfant

  • 17 heures 21 minutes

    Le délai entre 2 doses ramené à 4 semaines : Entrevue avec la Dre Caroline Quach

    Un homme regarde son téléphone. Une pancarte indique la présence d'un centre de vaccination contre la COVID-19.

    Devancer la deuxième dose pour une protection maximale

    Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, a annoncé lundi que la population du Québec pourra devancer sa deuxième dose du vaccin contre la COVID-19 dans un délai minimum de quatre semaines après avoir reçu sa première dose. Pour la microbiologiste-infectiologue Caroline Quach, l'objectif est d'une part d'offrir une plus grande flexibilité aux gens et, d'autre part, de permettre aux jeunes d'obtenir leur deuxième dose avant la rentrée scolaire.
  • 17 heures 29 minutes

    Manchettes avec Nahila Bendali, circulation et météo

  • 17 heures 34 minutes

    Tour de France :  Guillaume Boivin et Hugo Houle survivent aux Alpes

  • 17 heures 44 minutes

    Les mystères de Pyongyang : Entrevue avec Benoît Hardy-?Chartrand

  • 17 heures 52 minutes

    Culture avec Ariane Cipriani : Le court métrage «Enracinée» sera présenté à Cannes

  • 17 heures 58 minutes

    Mot de la fin de Isabelle Richer