•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Le 15-18, ICI Première.
Le 15-18, ICI Première.
Le 15-18

Rattrapage du 24 mars 2021 : Retour en classe et cuisine de rue

Résumé

Le témoignage d'une élève du secondaire qui ne se réjouit pas du retour en classe à temps plein; les plans de la Ville de Montréal pour les camions de cuisine de rue cet été; la chronique de Charles Tisseyre sur les chiens dépisteurs de COVID-19; l'adaptation de la ville de Moscou à la pandémie; un élargissement du compostage à Montréal; la chronique de Simon Jodoin sur les propos du professeur Attaran contre le Québec; le recul des droits de la personne dans le contexte dans la pandémie; et la chronique de Stéphan Bureau sur le gouverneur de la Floride, Ron DeSantis.

  • 15 heures 6 minutes

    Sommaire de l'émission avec Annie Desrochers et tour de table

  • 15 heures 19 minutes

    Élargissement de la collecte des résidus alimentaires : Jean-François Parenteau

  • 15 heures 25 minutes

    Science avec Charles Tisseyre : Des chiens pour détecter la COVID-19

    Un chien mettant son museau dans un entonnoir sortant d'un mur.

    Les chiens renifleurs seraient encore plus efficaces que les tests pour détecter la COVID-19

    Au Liban, une expérience menée depuis un an à l'aéroport de Beyrouth montre que les chiens renifleurs sont beaucoup plus fiables pour détecter les voyageurs infectés par le coronavirus que les tests PCR couramment utilisés. Les chiens n'auraient que 5 % de marge d'erreur, comparativement à 30 % pour les tests. Grâce à leur odorat 100 000 fois plus performant que celui de l'humain, ils parviennent même à détecter les malades asymptomatiques et présymptomatiques. L'animateur Charles Tisseyre explique comment ces chiens sont utilisés pour dépister le coronavirus.
  • 15 heures 32 minutes

    Manchettes avec Nadi Mobarak, circulation et météo

  • 15 heures 36 minutes

    Chronique musicale avec Catherine Richer : Mathieu Des Longchamps

  • 15 heures 42 minutes

    Adaptation de la ville de Moscou à la COVID-19 : Le point avec Tamara Altéresco

  • 15 heures 51 minutes

    Sports avec Martin Labrosse : Marathon de Montréal

  • 16 heures 6 minutes

    Sommaire de la 2e heure et tour de table

  • 16 heures 14 minutes

    Culture avec Catherine Richer : Face aux monstres, la reconstruction

  • 16 heures 16 minutes

    Augmentation des signalements de violence conjugale : Anouk St-Onge du SPVM

  • 16 heures 24 minutes

    Commentaire politique avec Alec Castonguay

  • 16 heures 32 minutes

    Manchettes avec Nadi Mobarak, circulation et météo

  • 16 heures 36 minutes

    Sports avec Martin Labrosse : La situation chez le Canadien

  • 16 heures 39 minutes

    Retour des élèves du secondaire : Témoignage de Laurianne Deslauriers, étudiante

    Des élèves du secondaire dans une classe. Une adolescente à l'avant-plan semble préoccupée.

    Le retour en classe à temps plein, une mauvaise idée, selon une élève

    « Je pense que c'est un avantage pour les profs, mais mes collègues de classe et moi, on trouve que c'est une mauvaise idée, car il va y avoir plus de cas dans les classes et on va devoir les fermer complètement. » Laurianne Deslauriers ne se réjouit pas du tout de retourner à l'école à plein temps. Elle s'était habituée à suivre des cours à distance une journée sur deux et redoute le changement à l'approche des examens. L'adolescente s'inquiète aussi de la propagation des variants du coronavirus et de ses répercussions sur un éventuel déconfinement. « Nous, on pense surtout à l'été, dit-elle. Notre plus gros espoir, c'est de passer un été avec nos amis. »
  • 16 heures 47 minutes

    Chronique économique de Gérald Fillion

  • 16 heures 53 minutes

    Culture avec Catherine Richer : Festivals en virtuel ou en présentiel cet été?

  • 17 heures 10 minutes

    Sommaire de la 3e heure et tour de table

  • 17 heures 13 minutes

    Chronique américaine avec Stéphan Bureau : Ron DeSantis et couvre-feu à Miami

  • 17 heures 22 minutes

    De la cuisine de rue dans les quartiers résidentiels dès le mois prochain

    Un employé d'un camion de cuisine de rue sert des clients à Montréal.

    Cuisine de rue : Montréal mise sur les quartiers résidentiels

    Après un été 2020 catastrophique pour les camions de cuisine de rue, la Ville de Montréal a décidé de leur permettre de s'installer à un plus grand nombre d'endroits cette année, et ce, dès le mois d'avril. Comme une grande partie des travailleurs ne sont toujours pas de retour au centre-ville, la Ville mise sur les quartiers résidentiels, notamment les parcs. Une vingtaine d'emplacements seront proposés aux camions de cuisine de rue, dans cinq arrondissements : Ville-Marie, Rosemont, Mercier–Hochelaga-Maisonneuve, Ahuntsic-Cartierville et Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles. Malgré tout, plusieurs restaurateurs sont pessimistes quant au succès qu'ils rencontreront cet été, comme le rapporte le journaliste Philippe-Antoine Saulnier.
  • 17 heures 30 minutes

    Manchettes avec Nadi Mobarak, circulation et météo

  • 17 heures 34 minutes

    Actualité avec Simon Jodoin : Retour sur le professeur Amir Attaran à Ottawa

  • 17 heures 41 minutes

    Sports avec Martin Labrosse : Le calendrier de la prochaine saison du CF Montréal

  • 17 heures 46 minutes

    Pandémie, recul des droits humains : F.-I. Langlois d’Amnistie internationale

  • 17 heures 54 minutes

    Culture avec Catherine Richer : Festival TransAmériques

  • 17 heures 59 minutes

    Mot de la fin d'Annie Desrochers