•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

La soirée est (encore) jeune, ICI Première.

La part d’ombre de Martin Drainville

Publié le 25 janvier 2020
L'homme sourit.
Martin Drainville dans la série « Fragile »PHOTO : Radio-Canada

« Quand tu te fais connaître dans quelque chose, tu es appelé à jouer le même rôle longtemps », affirme Martin Drainville. L'interprète du mystérieux Bazou de la série Fragile a longtemps joué les hommes-enfants. Il a été Tintin, le journaliste maladroit de la série Scoop, mais aussi le grand naïf de Louis 19, un film qui « parlait de téléréalité quand la téléréalité n'existait pas ».

« Tout le monde est un Louis 19 aujourd’hui. Tout le monde se met en scène. Ça me fascine, le besoin de lumière que les gens ont; cette envie d’exister à travers les yeux des autres. Je questionne énormément ça. »

—  Martin Drainville

Le comédien fait également partie de la distribution de la pièce Les Hardings, présentée au Théâtre Jean-Duceppe jusqu’au 15 février.