•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Chronique de Val Belzil : Être victime d'âgisme

La soirée est (encore) jeune, ICI Première.

Être victime d'âgisme, avec Val Belzil

Portrait de l'humoriste Val Belzil.
L'humoriste Val BelzilPHOTO : Facebook / MEVE photographie
La soirée est (encore) jeune, ICI Première.
La soirée est (encore) jeunePublié le 29 novembre 2021

Du haut de ses 47 ans, l'humoriste Val Belzil cumule beaucoup de sagesse et d'ancienneté, mais elle a également un âge qui fait croire à certaines personnes qu'elle est « passée date ». Elle raconte les façons dont elle a été jugée pour son âge, notamment par l'algorithme de son compte Facebook, mais aussi dans la vraie vie.

« Je suis victime d’âgisme, Jean-Philippe, comme quand on me dit ″OK boomer!” parce que j’ai de la misère à brancher une imprimante. »

— Une citation de  Val Belzil