•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Catherine Ethier dénonce le vol qualifié de chiens

Un chien porte un harnais et renifle le sol.
Un chien porte un harnais.PHOTO : Radio-Canada / John Naïs
La soirée est (encore) jeune, ICI Première.
La soirée est (encore) jeunePublié le 2 mai 2021

Catherine Ethier n'a pas le cœur à la rigolade et ne badine pas, car elle dénonce un vil larcin : la fâcheuse tendance qu'ont certains individus à voler le chien d'autrui. Car depuis la pandémie, les vols de chiens sont en hausse fulgurante.

« Sachez que je consacrerai ma vie à vous traquer, [à] vous faire faire des petits sauts dans votre sommeil et [à] insérer un tout petit peu de sable dans vos culottes, pour qu’aucun moment de votre existence ne soit pas ponctué d’un violent érythème pelvien », lance Catherine Ethier.