•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

La nature selon Boucar, ICI Première.
La nature selon Boucar, ICI Première.
Rattrapage du 13 juin 2020 : Pour l'amour des insectes

Entrevue avec Sonya Charest : Apprendre à aimer les insectes

Apprendre à aimer les insectes

Publié le 13 juin 2020
Des enfants observent un papillion.
Contrairement aux araignées ou aux moustiques, certains insectes comme les coccinelles ou les papillons provoquent moins de dégoût chez les gens.PHOTO : getty images/istockphoto / Nadezhda1906

« Les insectes ne nous laissent jamais indifférents. [...] Le dégoût, la peur, c'est souvent causé par un manque de connaissance ou par de fausses connaissances. » Sonya Charest, cheffe de la division des programmes publics et de l'éducation à l'insectarium de Montréal, travaille à ouvrir les cœurs et les esprits au merveilleux monde des insectes. Elle explique que la méfiance envers les insectes est à la fois quelque chose d'inné et d'acquis.

« Les mammifères ont quelque chose de très familier pour nous, [ce qui crée] cette tendance naturelle à sentir un lien de parenté et à être attiré. Les insectes, au contraire, sont tellement différents qu’on va avoir un mouvement de recul pour se demander ce que c'est. »

—  Sonya Charest, cheffe de la division des programmes publics et de l'éducation à l'insectarium de Montréal