•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Entrevue avec Sonya Charest : Apprendre à aimer les insectes

La nature selon Boucar, ICI Première.
Rattrapage du 13 juin 2020 : Pour l'amour des insectes

Entrevue avec Sonya Charest : Apprendre à aimer les insectes

Apprendre à aimer les insectes

Des enfants observent un papillion.
Contrairement aux araignées ou aux moustiques, certains insectes comme les coccinelles ou les papillons provoquent moins de dégoût chez les gens.PHOTO : getty images/istockphoto / Nadezhda1906
La nature selon Boucar, ICI Première.
La nature selon BoucarPublié le 13 juin 2020

« Les insectes ne nous laissent jamais indifférents. [...] Le dégoût, la peur, c'est souvent causé par un manque de connaissance ou par de fausses connaissances. » Sonya Charest, cheffe de la division des programmes publics et de l'éducation à l'insectarium de Montréal, travaille à ouvrir les cœurs et les esprits au merveilleux monde des insectes. Elle explique que la méfiance envers les insectes est à la fois quelque chose d'inné et d'acquis.

« Les mammifères ont quelque chose de très familier pour nous, [ce qui crée] cette tendance naturelle à sentir un lien de parenté et à être attiré. Les insectes, au contraire, sont tellement différents qu’on va avoir un mouvement de recul pour se demander ce que c'est. »

—  Sonya Charest, cheffe de la division des programmes publics et de l'éducation à l'insectarium de Montréal