•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

La nature selon Boucar, ICI Première.
La nature selon Boucar, ICI Première.
Rattrapage du 23 mai 2020 : Virus 101

Entrevue avec le médecin de famille Robert Béliveau : Comment diminuer son stress

La pandémie, une bonne occasion pour s’arrêter et réfléchir

Publié le 23 mai 2020
Une femme qui médite dans un parc.
Le Dr Robert Béliveau suggère l'utilisation de l'application Petit Bambou pour nous aider à pratiquer la méditation.PHOTO : getty images/istockphoto / Marcin Wiklik

« Je pense que la pandémie est quelque chose de nécessaire, un cadeau de la vie. » Bien qu'il soit conscient que la situation entraîne des difficultés différentes d'une personne à l'autre, le médecin de famille Robert Béliveau croit tout de même que la pandémie est une bonne occasion pour mettre à jour nos habitudes et pour prendre le temps de s'arrêter. « On a été habitués à s'agiter, et non pas à s'arrêter, à observer, à se rencontrer ou à apprécier la vie simple. »

« La COVID va nous permettre de développer des moyens de mieux rencontrer et, peut-être, de changer nos objectifs de vie. De mettre le bonheur au centre de nos objectifs de vie. Et le bonheur, ça veut dire qu’on prend soin les uns des autres, et que l'on prend soin aussi de ce dont on dépend, la nature. »

—  Dr Robert Béliveau, médecin de famille et conférencier

Le conférencier et animateur d’ateliers de réduction du stress croit que la crise est une occasion en or pour réfléchir à ses peurs et les transformer afin de ne pas vivre sous leur emprise. « Je dis souvent qu’il y a deux virus actuellement; il y a la COVID-19 et le virus de la peur. Je ne suis pas certain que le virus le plus dangereux, c'est la COVID-19, c’est plutôt la réaction de panique collective qu’on a eue », explique-t-il.

Le Dr Robert Béliveau prône la pratique régulière de l’arrêt et des pauses pour se déconnecter du bruit incessant. Pour se guider, il utilise les lettres de l’alphabet « ABCDE ».

La pratique du « ABCDE » :

  • A pour arrêter : la méditation permet de prendre le temps d’apprécier ce que l’on a et de dire merci pour l’abondance dont on bénéficie.
  • B pour bouger et pour beauté : le corps doit se mettre en mouvement, et c’est important de mettre de la beauté dans nos vies.
  • C pour coopérer : pour ça, il faut communiquer et collaborer avec les gens qu’on aime et qui nous aiment.
  • D pour développer : il faut chercher à développer sa résilience, sa patience, sa conscience.
  • E pour s’entraîner et s’entraider : si l'on veut aller bien, on doit se donner un coup de main, et entraîner à la fois notre corps et notre esprit.