•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

La nature selon Boucar, ICI Première.
La nature selon Boucar, ICI Première.
La nature selon Boucar

Rattrapage du 28 août 2021 : Les dauphins, la zoothérapie et l’anthropomorphisme

Résumé

Robert Michaud, directeur scientifique et président du Groupe de recherche et d'éducation sur les mammifères marins (GREMM) à Tadoussac, nous dit tout sur les dauphins; Marion Desmarchelier, vétérinaire et professeure adjointe à la Faculté de médecine vétérinaire de l'Université de Montréal, discute de zoothérapie; et la Dre Christine Grou, présidente de l'Ordre des psychologues du Québec, explique l'anthropomorphisme.

  • 11 heures 6 minutes

    Présentation de l'émission : Les dauphins et la zoothérapie

  • 11 heures 15 minutes

    Les dauphins avec Robert Michaud

    Deux dauphins sautent hors de l'eau au milieu de l'océan.

    Les dauphins, ces vedettes de la mer

    Robert Michaud, directeur scientifique et président du Groupe de recherche et d'éducation sur les mammifères marins (GREMM) à Tadoussac, nous dit tout sur les dauphins, qui sont « des animaux extrêmement hydrodynamiques » et qui évoluent un peu partout sur la planète, dans des milieux tempérés à tropicaux. « Il y a même des dauphins qui vivent en eau douce », précise le chercheur, avant d'expliquer avec force détails les caractéristiques de la trentaine d'espèces de dauphins.
  • 11 heures 35 minutes

    La zoothérapie avec Marion Desmarchelier, vétérinaire

  • 11 heures 48 minutes

    L'anthropomorphisme avec la Dre Christine Grou, psychologue

    Une enfant dort avec un chien dans un lit.

    Humanisons-nous trop nos animaux?

    « Il faut faire la différence entre humaniser [un animal] et s'attacher à un animal », répond la Dre Christine Grou pour aborder le sujet de l'anthropomorphisme. La présidente de l'Ordre des psychologues du Québec explique comment l'être humain peut s'attacher à un animal. « On sait que les animaux ont des émotions. À partir de là, on les lit un peu en fonction de notre langage à nous », affirme-t-elle.
  • 11 heures 57 minutes

    Le mot de la fin