•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Empreintes :  portrait d'un chasseur de tempêtes à l'Île-du-Prince-Édouard

Nathalie Geddry
Rattrapage du jeudi 12 mai 2022

Empreintes :  portrait d'un chasseur de tempêtes à l'Île-du-Prince-Édouard

Empreintes :  portrait d'un chasseur de tempêtes à l'Île-du-Prince-Édouard

Don Jardine qui photographie une souche.
Don Jardine prend en photo l'une des souches qui subsistent sur le terrain de Joseph MacIsaac.PHOTO : Don Jardine
Nathalie Geddry
La mouvéePublié le 13 mai 2022

Cette semaine, un nouveau récit Empreintes est apparu sur le site de Radio-Canada, il met à l'honneur le scientifique, archiviste, historien et chasseur de tempêtes, Don Jardine. Il parcourt l'Île-du-Prince-Édouard avec sa caméra lors des tempêtes, des ouragans, afin d'informer la population sur les changements climatiques. Son but est de faire prendre conscience aux habitants que l'Île change et pour cela il analyse toutes les données météorologiques pour en faire des résumés mensuels ou annuels.

Joseph MacIsaac, un habitant de l'Île-du-Prince-Édouard, raconte que les arbres bougeaient comme des spaghettis et que la terre respirait de haut en bas lors de la tempête Dorian.

Nathalie en discute avec l’auteur de ce récit, notre collègue Laurent Rigaux.