•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Changement de nom de l’U de M : Jean-Marie Nadeau répond aux opposants

Jean-Marie Nadeau debout dehors en hiver devant l'enseigne de l'Université de Moncton qui est sur le campus de Moncton.
Jean-Marie Nadeau le 9 février 2023 à Moncton.PHOTO : Radio-Canada / Frédéric Cammarano
Publié le 4 avril 2023

Dix Acadiens et Acadiennes de renoms, dont l'ancien juge de la Cour suprême du Canada, Michel Bastarache, s'opposent au changement de nom de l'Université de Moncton. Ils ont publié une lettre publique à cet effet cette semaine.

Cette lettre est la réponse d'une « majorité silencieuse », selon les signataires, au mouvement initié par le militant acadien Jean-Marie Nadeau qui réclame que l'institution change de nom.

M. Nadeau a lancé une pétition réclamant le changement de nom de l'université qui compte maintenant près de 1400 signatures. Les signataires de la lettre des opposants n'ont pas désiré accorder d'entrevue à ce sujet puisqu'ils veulent laisser le contenu de leur missive parler pour eux.

Martine Blanchard discute donc du dossier avec Jean-Marie Nadeau qui affirme respecter la position des opposants.

« Je respecte beaucoup les gens qui sont contre le changement de nom et c'est normal qu'il y a de la résistance. Et, je sais qu'ils sont plus que 10, mais nous on a près de 1400 signatures. Alors, je vous laisse faire le compte. »

— Une citation de  Jean-Marie Nadeau

Recommandé pour vous

Consultez notre Politique de confidentialité. (Nouvelle fenêtre)
Ces contenus pourraient vous intéresser