•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Orignal : des chasseurs chanceux sachant chasser

La matinale, ICI Première.
Rattrapage du mercredi 28 septembre 2022

Orignal : des chasseurs chanceux sachant chasser

Orignal : des chasseurs chanceux sachant chasser

Dave Brown, arme à feu à la main et un orginal mort à ses côtés.
Dave Brown a obtenu son permis de chasse à l'orignal pour la première fois cette année et il a réussi à abattre une bête.PHOTO : Facebook/Dave Brown
La matinale, ICI Première.
La matinalePublié le 28 septembre 2022

Les chasseurs d'orignaux au Nouveau-Brunswick ont été chanceux cette année. Plus de 3600 bêtes ont été abattues, une augmentation comparativement à l'année dernière, mais une diminution relativement à 2020.

La récolte d'orignaux pour 2022, c'est considérablement plus élevé que l'an passé. On a récolté 3601 orignaux comparativement à 3017 l'année passée, ce qui fait environ 19% de plus. Par contre, l'an passé,c'était une saison assez basse probablement en raison des conditions météorologiques qui n'étaient pas vraiment favorables, note Denis Guitard, garde forestier au Nouveau-Brunswick.

Après des années à tenter sa chance, Dave Brown a obtenu son permis de chasse cette année et mercredi, un beau buck est apparu devant lui. Alexandre Denoit est quant à lui un chasseur d'expérience. Il a abattu son original vendredi et il a réussi à le sortir samedi matin alors que la tempête post-tropicale Fiona faisait rage.

Les deux chasseurs racontent leur expérience à Martine Blanchard.