•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Des juristes s'indignent des actions du gouvernement provincial

La matinale, ICI Première.
Rattrapage du lundi 4 juillet 2022

Des juristes s'indignent des actions du gouvernement provincial

Des juristes s'indignent des actions du gouvernement provincial

Alexandre Vienneau dans un studio de radio.
Le directeur général de L’Association des juristes d’expression française du Nouveau-Brunswick, Alexandre VienneauPHOTO : Radio-Canada / Patrick Lacelle
La matinale, ICI Première.
La matinalePublié le 4 juillet 2022

L'Association des juristes d'expression française du Nouveau-Brunswick dénonce les actions du gouvernement provincial et se dit « très déçue ». D'abord, le premier ministre Blaine Higgs a annoncé la semaine dernière qu'il ne commentera pas avant l'automne, le rapport sur la révision de la Loi sur les langues officielles. Le gouvernement a aussi annoncé la fermeture définitive du palais de justice de Tracadie.

« Certainement, cette fermeture va avoir un impact sur l'accès à la justice pour les judiciaires francophones de la Péninsule acadienne, évidemment, d'abord d'un point de vue financier. Bien entendu, les gens de la Péninsule acadienne devront faire des trajets d'une plus longue durée pour se déplacer à Bathurst. »

— Une citation de  Alexandre Vienneau, directeur général de l'AJEFNB

Martine Blanchard en discute avec le directeur général de L’Association des juristes d’expression française du Nouveau-Brunswick, Alexandre Vienneau.