•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Improvisation : Dalhousie remporte la Gougoune dorée

La matinale, ICI Première.
Rattrapage du mardi 24 mai 2022

Improvisation : Dalhousie remporte la Gougoune dorée

L’équipe d’improvisation de Dalhousie remporte la Gougoune Dorée

Les membres de l'équipe d'improvisation célèbrent et tiennent à bout de bras un trophée.
L'équipe Aux-quatre-vents de Dalhousie a remporté l'édition 2022 de la Gougoune Dorée.PHOTO : Facebook @Improvisation NB
La matinale, ICI Première.
La matinalePublié le 24 mai 2022

Après deux ans de pause, les jeunes improvisateurs des écoles secondaires étaient rassemblés à Tracadie dans le cadre du tournoi provincial d'improvisation, la Gougoune Dorée. L'équipe de l'école Aux-quatre-vents de Dalhousie a remporté les honneurs, dimanche.

Les joueurs de neuf équipes des écoles secondaires francophones de la province sont montés dans l’arène à l’école W.-A. Losier.

Pour plusieurs jeunes réunis au tournoi, l’improvisation est plus qu’un sport ou une activité.

« Je dirais que c’est ma manière de me ressourcer, ma manière d’évacuer mon stress, mon anxiété. On dirait que quand je suis sur scène, je rayonne. »

— Une citation de  Janie Maltais, école polyvalente Roland-Pépin de Campbellton

La spontanéité du jeu attire le joueur Alexis Bourque de l'école polyvalente Louis.-J.-Robichaud de Shediac. J’aime beaucoup comment spontanée que ça va être l’improvisation. Tu ne sais pas ce qui va venir, tu ne sais pas ce que l’autre équipe va sortir de leurs poches. Peu importe ce qui se passe, tu as toujours du plaisir et tu ne sais pas à quoi t’attendre.

Selon Kristine Ouellette de l'école polyvalente Thomas-Albert de Grand-Sault, l'improvisation lui a permis de sortir de son cocon. Moi, j’étais vraiment une personne gênée avant d’être présentée à l’improvisation. J’ai des grandes soeurs qui en ont fait. Quand j’ai été présenté à ça, j’étais comme : OMG, je veux en faire.

Avec les informations d'Isabelle Arseneau