•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

La croisée, ICI Première.
La croisée, ICI Première.
Audio fil du lundi 19 mars 2018

Le réseau en immigration francophone de l’Alberta maintenant indépendant

Le Réseau en immigration francophone de l’Alberta maintenant indépendant

Publié le 20 mars 2018
Une pancarte avec le logo du RIFA
Le Réseau en immigration francophone de l'Alberta (RIFA) est devenu un organisme indépendant de l'Association canadienne-française de l'Alberta.PHOTO : Radio-Canada

Le Réseau en immigration francophone de l'Alberta (RIFA) n'est plus rattaché à l'Association canadienne-française de l'Alberta (ACFA). L'organisme est, depuis le 7 mars, dirigé par un comité exécutif qui représente sles membres.

Alphonse Ahola, nouveau porte-parole du RIFA et président de Francophonie albertaine plurielle, affirme que le mandat du réseau restera le même, mais que des efforts seront déployés pour donner plus de place aux points de vue des différentes régions de la province et des personnes qui reçoivent des services en immigration. Le président de l'ACFA provinciale, Marc Arnal, affirme que le changement permettra d'éliminer les perceptions de certains qui pouvaient croire que l'ACFA cherchait à contrôler le dossier de l'immigration francophone.

À lire aussi :

- Un Réseau en immigration francophone défaillant en Alberta, selon des organismes
- ACFA, FRAP et RIFA : la francophonie albertaine va-t-elle éclater?