•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

La famille Allard de Saint-Isidore nommée famille de motoneigistes de l’année

La croisée, ICI Première, avec Benoit Michaud
Rattrapage du mardi 6 décembre 2022

La famille Allard de Saint-Isidore nommée famille de motoneigistes de l’année

La famille Allard de Saint-Isidore nommée famille de motoneigistes de l’année

Cinq hommes posent pour une photo devant un rideau noir.
François Allard (centre gauche), Pierre Allard (centre) et Hayden Allard (centre droit), ont été récompensés pour leur engagement exceptionnel à développer les pistes de motoneige dans la région de Saint-Isidore. PHOTO : Radio-Canada / Alberta Snowmobile Association (Facebook)
La croisée, ICI Première, avec Benoit Michaud
La croiséePublié le 7 décembre 2022

La famille Allard ne compte pas son temps ou l'argent investis dans le développement et l'entretien de pistes de motoneige dans la région de Saint-Isidore.

Cet automne, François, Pierre et Hayden Allard ont reçu le prix de la famille de motoneigistes de l’année en Alberta lors du banquet annuel de l’Alberta Snowmobile Association.

François Allard, un membre de la famille et président du comité de développement des sentiers pour le club de motoneigistes Peace Valley Snow Riders, raconte que la pratique de la motoneige a toujours été présente dans la famille.

Il y a cinq ans, le loisir est devenu une véritable passion lorsque la famille a rejoint un groupe de la région.

En 2017, on a décidé de joindre le club Peace Valley Snow Riders puis on a plongé la tête en premier comme on dirait, à 100%. Depuis ce temps-là, on a pas regardé par en arrière, puis on fonce [en avant]… on développe et on améliore les trails, raconte François Allard.

La famille d’agriculteurs a autorisé le passage des sentiers de motoneige sur leurs terres durant l’hiver.

Grâce à son travail, plus de 200 kilomètres de sentiers sont maintenant aménagés, entretenus et agrémentés d’endroits où se reposer.

Les premiers deux, trois ans, moi et Pierre Allard on payait tous les coûts, l’essence, notre temps, tout à 100%. On a contribué [de plusieurs manières] pour le club, pour améliorer [les choses]. On croyait vraiment là-dedans, explique François Allard.

En plus de l’entretien des sentiers, il arrive à la famille de prêter main-forte à un motoneigiste resté coincé sur ses terres.

François Allard affirme avoir insisté pour que le prix soit remis à la famille, même s’il fait maintenant la majeure partie du travail sur les pistes. C’est le soutien de son frère et son fils qui redoublent d’efforts sur la ferme qui lui permet de trouver le temps de s’investir dans sa passion, reconnaît-il.

Cette année encore, les motoneigistes pourront s’amuser et explorer sur les sentiers développés par la famille Allard, pourvu bien sûr que la météo coopère.

Tout est prêt, il nous manque juste la neige!, lance François Allard.