•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Les jeux francophones de l’Alberta à Edmonton

La croisée, ICI Première.
Rattrapage du mercredi 18 mai 2022

Les jeux francophones de l’Alberta à Edmonton

Edmonton accueille les Jeux francophones de l'Alberta

Loubna Laaouad devant son ordinateur dans le bureau de la Fédération du sport francophone de l'Alberta.
La coordonnatrice des Jeux Loubna Laaouad est fébrile de retrouver tous les jeunes en présentiel pour cette 28e édition des Jeux francophone de l'Alberta. PHOTO : Radio-Canada / Geneviève Potvin
La croisée, ICI Première.
La croiséePublié le 19 mai 2022

Après une annulation en 2020 et une année en format virtuel, les Jeux francophones de l'Alberta (JFA) seront de retour dans leur format original, en présentiel, cette fin de semaine.

Même s’ils n’ont pas pu se rendre physiquement dans les écoles pour faire la promotion de l’évènement et inciter les jeunes à participer, l’équipe de la Fédération du sport francophone de l’Alberta (FSFA) est satisfaite du nombre d’inscrits.

« On pensait avoir autour de 250 participants et finalement on en a 315. »

— Une citation de  Loubna Laaouad, coordonatrice des JFA

La coordonnatrice des jeux, Loubna Laaouad, est celle chargée de tout mettre en place. À la barre de l'événement depuis quatre ans, elle peut compter sur une kyrielle de bénévoles qui travaillent de concert avec les chefs de missions pour que tout soit prêt le 20 mai.

L’école Joseph-Moreau à Edmonton sera l'hôte de ces 28e jeux. La proximité entre le bureau de la FSFA et l’école a facilité le travail des organisateurs. Ils ont pu se rendre plusieurs fois à l’école pour constater l’état des lieux et faire la mise en place. Le directeur de l'école est très disponible chaque fois que nous avons besoin de lui poser une question, ajoute Loubna Laaouad.

À quelques jours de l’ouverture officielle, Mme Laaouad et tout le comité organisateur sont fin prêts et fébriles. Le plus gros point d'interrogation reste toutefois l’incertitude entourant la pandémie et les cas qui pourraient surgir pendant la fin de semaine. Loubna Lahoud reste sereine : on ne peut pas tout contrôler et il faudra s'ajuster au fur et à mesure.

Il sera possible d'obtenir de nombreuses informations sur l'événement, entre autres l'horaire des compétitions, grâce à une application qu'il est possible de télécharger gratuitement

Vous pouvez télécharger l'application des Jeux francophones de l'Alberta disponible sur l'App Store et Google Play.