•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Mieux gérer le stress des Fêtes

La croisée, ICI Première.
Rattrapage du mardi 30 novembre 2021

Mieux gérer le stress des Fêtes

Planifier le temps des Fêtes qu'on veut vraiment

Une femme se tient la tête dans les mains, entourée de cadeaux de Noël.
Le temps des Fêtes est parfois source de stress. PHOTO : getty images/istockphoto / grinvalds
La croisée, ICI Première.
La croiséePublié le 1 décembre 2021

Il est important de prévoir un temps des Fêtes qui nous permette de vraiment nous ressourcer, cette année tout particulièrement, selon la psychologue Geneviève Beaulieu-Pelletier, professeure associée à l'Université du Québec à Montréal (UQAM).

Il est normal de se sentir fatigué et stressé à ce temps-ci de l'année, explique-t-elle. Les jours se font plus froids et sombres et les activités extérieures diminuent souvent, ce qui a un effet sur notre humeur.

L'impact de la pandémie se fait encore sentir sur l'état d'esprit des gens de même que sur les rassemblements qui seront une fois de plus limités.

Geneviève Beaulieu-Pelletier conseille de se questionner sur les activités que l'on veut réellement faire et les gens que l'on veut réellement rencontrer cette année.

Je pense que c'est le temps de retourner à l'essentiel, de ne pas aller dans des endroits par obligation. Il y a des façons de décliner des invitations qui sont respectueuses, dit-elle.

La vaccination et le respect des règles sanitaires risquent de créer certains malaises dans de nombreuses familles, cette année encore. Il sera important d'éviter les conflits durant les rassemblements en planifiant des rencontres qui respectent la situation et les préférences de chacun, suggère-t-elle.

On a besoin de se soutenir. Donc, si on n'est pas à l'aise, disons-le dès le début, quitte à faire des rencontres parallèles. Plus on va nommer nos besoins, plus on va aussi trouver des solutions pour pouvoir quand même se voir, ajoute Geneviève Beaulieu-Pelletier.

Parmi les solutions possibles elle propose des rencontres virtuelles ou extérieures. Des discussions honnêtes devraient aussi avoir lieu avant les rassemblements pour déterminer, par exemple, le montant à dépenser sur les cadeaux.

« Je pense que ce qu'il faut enlever c'est la honte. Ça a été difficile financièrement pour plusieurs personnes, il ne faut pas avoir honte de ça. »

— Une citation de  Geneviève Beaulieu-Pelletier, psychologue

Les rencontres des Fêtes seront un bon moment pour essayer de comprendre comment nos proches ont été affectés différemment par la pandémie, suggère-t-elle.