•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

L’ACFA et le CDEA incite les francophones à se faire entendre

La croisée, ICI Première.
Rattrapage du lundi 27 septembre 2021

L’ACFA et le CDEA incite les francophones à se faire entendre

L’ACFA et le CDEA incitent les francophones à se faire entendre

Le drapeau franco-albertain.
Les francophones devraient se faire entendre auprès des candidats aux élections municipales selon l'Association canadienne-française de l'Alberta et le Conseil de développement économique de l'Alberta. PHOTO : Radio-Canada
La croisée, ICI Première.
La croiséePublié le 28 septembre 2021

Les Franco-Albertains sont encouragés à faire connaître leurs besoins en matière de services en français aux candidats aux élections municipales de leur communauté en prévision des élections du 18 octobre.

L’Association canadienne-française de l’Alberta (ACFA) et le Conseil de développement économique de l’Alberta (CDÉA) ont lancé une campagne d’engagement des francophones pour les amener à poser des questions sur les enjeux importants pour eux.

Isabelle Laurin souligne que les municipalités sont responsables de nombreux services qui pourraient être offerts en français, par exemple l'accès aux livres en français et à des activités récréatives en français.

À la demande de francophones, des panneaux de signalisation bilingues ont aussi été installés à certains endroits au cours des dernières années, affirme-t-elle.

Isabelle Laurin rappelle que la francophonie est souvent invisible sur la place publique et que les élections municipales sont un bon moment pour rappeler aux candidats que des personnes vivent réellement en français dans la province.

Saluer un candidat qui fait du porte-à-porte en français permet entre autres de gentiment rappeler la présence de francophones dans une communauté.