•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Une garde-robe complète au crochet pour une jeune Franco-albertaine

La croisée, ICI Première.
Rattrapage du mercredi 28 juillet 2021

Une garde-robe complète au crochet pour une jeune Franco-albertaine

Une garde-robe complète au crochet pour une jeune Franco-Albertaine

Une jeune fille avec un chandail, une tuque et des mitaines tricotés.
Maya Risbud-Vincent confectionne une grande partie de ses vêtements elle-même. PHOTO : Maya Risbud-Vincent
La croisée, ICI Première.
La croiséePublié le 28 juillet 2021

Le crochet n'a plus de secrets pour la jeune Maya Risbud-Vincent de Calgary. La jeune femme confectionne toute sorte de vêtements, au point où elle a maintenant une garde-robe complète réalisée à la main!

Elle admet qu'elle crochète partout et presque tout le temps...même durant ses cours universitaires donnés en ligne!

Ses projets ne se limitent pas aux traditionnels tuques et foulards, mais elle crée des vêtements à la mode pour les jeunes.

Elle raconte avoir appris le crochet avec ses grands-mères à l'âge de huit ans. C'est durant la pandémie qu'elle a par contre réellement commencé à mettre plus de temps et d'énergie dans le crochet.

Une camisole peut lui prendre environ quatre heures à terminer et de plus grands projets jusqu'à deux mois!

Une jeune femme porte un haut crocheté bleu et blanc.

Maya Risdud-Vincent donne une touche contemporaine à ses créations au crochet.

Maya Risbud-Vincent

Elle aime davantage le crochet que le tricot parce qu'il est plus simple selon elle et lui laisse davantage de liberté créative. Le crochet, c'est comme un crayon, je peux dessiner ce que je fais, dit-elle.

Les médias sociaux ont été une grande source de motivation et d'inspiration pour elle. De nombreux autres amateurs de crochets partagent leur inspiration pour des vêtements et des techniques différentes.

Maya Risbud-Vincent dit que le crochet lui permet d'exprimer sa créativité, lui permet de se calmer et lui donne la joie de voir le plaisir de ses amis et familles à qui elle donne ses créations.

Elle conseille à ceux qui voudraient se lancer dans cette forme d'artisanat de ne pas avoir peur et de ne pas se laisser décourager par les premières difficultés qu'ils vont rencontrer.

Un haut jaune en crochet posé sur le sol.

Une des nombreuses créations de Maya Risbud-Vincent.

Maya Risbud-Vincent