•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

La croisée, ICI Première.
La croisée, ICI Première.
Rattrapage du lundi 7 juin 2021

Le camp d'internement des Allemands de Medicine Hat

Le camp de prisonniers allemands de Medicine Hat

Publié le 7 juin 2021
Journal, médailles, bérets de soldats canadiens ayant vécu à Medicine Hat.
Objets ayant appartenu à des soldats canadiens chargés du camp d'internement de Medicine HatPHOTO : Radio-Canada / Vincent Bonnay

L'Alberta a hébergé plusieurs camps dans son histoire. Citoyens d'origine ukrainienne ou japonaise ont, tour à tour, dû vivre loin des leurs pendant la Première ou la Seconde Guerre mondiale. Un seul camp, à Medicine Hat, a accueilli des prisonners capturés au front.

Medicine Hat a recueilli plus de 12 000 prisonniers allemands. Nos collègues Vincent Bonnay et Mirna Djukic se sont rendus dans cette ville pour y rencontrer des gens qui ont conservés des souvenirs de leur passage,

Parmi ces derniers, Vicki McCaig, petite-fille d'un gardien de la prison et qui possèede, entre autres, des médailles et bérets de soldats qui surveillaient le camp.

« Je pense que c’est toujours important de préserver l’histoire et qu’on doit dire à nos enfants et à nos petits-enfants ce qui s’est passé dans notre ville »

—  Vicki McCaig

Si certains prisonniers ne partageaient pas les idées du gouvernement nazi de l'époque, d'autres n'hésitaient pas à faire connaître leurs sympathies pour le national-socialisme.

Il ne reste plus que deux édifices et un monument qui témoignent de cette époque mais grâce au travail de quelques amateurs d'histoire, les prisonniers ne seront pas oubliés.

À lire aussi :