•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

La croisée, ICI Première.
La croisée, ICI Première.
Rattrapage du mardi 4 mai 2021

La Société historique francophone de l’Alberta devient un organisme provincial

Reconnaissance provinciale pour la Société historique francophone de l’Alberta

Publié le 5 mai 2021
Un petit drapeau franco-albertain sur un bureau
La Société historique francophone de l'Alberta est devenue un organisme provincial voué au patrimoine. PHOTO : Radio-Canada

La Société historique francophone de l'Alberta a reçu la désignation d'organisme provincial du patrimoine de l'Alberta.

La désignation va assurer un financement annuel de 30 000 $ de la part du gouvernement albertain, explique Denis Perreaux, directeur général de l'organisme.

Ce financement permettra d'assurer en permanence un service de référence aux chercheurs d'information francophones et anglophones.

Ce travail est primordial pour mettre en valeur toute la richesse et l'importance de la contribution des francophones à la construction de l'Alberta, affirme-t-il. Beaucoup d'Albertains ont encore une vision erronée de l'arrivée des francophones en Alberta comme étant un phénomène récent, mais elle remonte au tout début de la colonisation de la province, explique-t-il.

Denis Perreaux se réjouit de cette victoire pour son organisme et la francophonie. Le processus a nécessité des demandes répétées auprès du gouvernement albertain pendant plusieurs années.

Il souligne que la Société historique francophone de l'Alberta a choisi d'offrir des services de façon virtuelle.

La reconnaissance officielle de l'organisme pourra être utilisée comme levier dans d'autres domaines également, affirme-t-il.

Souhaitons que cette reconnaissance soit un début. Que les gens sachent qu'il y a une place où ils peuvent au moins consulter la communauté sur les vrais faits historiques sur la présence française [en Alberta], dit Denis Perreaux.