•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

La croisée, ICI Première.
La croisée, ICI Première.
Rattrapage du mardi 13 avril 2021

Une opposante aux mesures sanitaires partage son point de vue

Une opposante aux mesures sanitaires exprime son point de vue

Publié le 14 avril 2021
Des manifestants à l'extérieur.
Des manifestants protestent contre les restrictions adoptées par le gouvernement albertain pour faire face à la pandémie à Edmonton le 12 avril 2021.PHOTO : La Presse canadienne / Jason Franson

Une résidente d'Edmonton qui a participé à une manifestation contre les mesures sanitaires dans la capitale cette semaine, explique ses critiques au sujet de la gestion de la pandémie de COVID-19.

La mère de famille déplore le fait que bien souvent, les citoyens qui remettent en question les mesures adoptées face à la pandémie sont accusés d'être des complotistes.

Elle est frustrée de voir que la réponse à la pandémie n'a pas vraiment changé depuis un an.

« Nous sommes toujours dans la même mentalité avec les mêmes stratégies répétées. On voit bien qu'après un an de crise, ces stratégies-là ne marchent tout simplement pas. »

—  Une opposante d'Edmonton aux mesures sanitaires

Elle aimerait voir une réévaluation de la gestion de la crise. Elle voudrait aussi que les gouvernements investissent beaucoup plus dans le système de santé pour augmenter la capacité des hôpitaux à soigner les malades, ce qui pourrait permettre selon elle d'alléger les restrictions sur l'ensemble de la population.

Elle raconte avoir perdu son emploi en raison de la pandémie, tout comme beaucoup de Canadiens.

Elle souligne également que la pandémie a eu un effet plus important sur les femmes, surtout sur les mères qui ont été nombreuses à devoir mettre leur carrière de côté pour prendre soin de leurs enfants. Elle craint que la pandémie n'efface des décennies d'efforts pour créer davantage d'équité entre les hommes et les femmes.

Elle aimerait sentir plus d'écoute et de sensibilité de la part des gouvernements.

« Maintenant moi j'ai envie de dire : "Impliquez-nous aussi dans la gestion de cette crise". […] Vous nous avez confinés, vous nous avez fait perdre notre travail, vous nous avez fait perdre une grande partie de nos revenus. Impliquez-nous, écoutez-nous. »

—  Une opposante d'Edmonton aux mesures sanitaires