•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Un outil en ligne pour se renseigner sur ses droits linguistiques

La croisée, ICI Première.
Rattrapage du lundi 29 mars 2021

Un outil en ligne pour se renseigner sur ses droits linguistiques

Un outil en ligne pour faire respecter ses droits linguistiques

François Larocque pose en souriant.
François Larocque est professeur titulaire de la Chaire de recherche en droits et enjeux linguistiques à l’Université d’Ottawa.PHOTO : Valérie Charbonneau/Université d'Ottawa
La croisée, ICI Première.
La croiséePublié le 29 mars 2021

Un site web créé à l'Université d'Ottawa permet maintenant aux francophones vivant en milieu minoritaire de se renseigner sur leurs droits linguistiques et de porter plainte plus facilement pour les faire respecter.

L'outil, appelé Planctus, a été développé par le professeur et titulaire de la Chaire de recherche sur le monde francophone, droits et enjeux linguistiques à l'Université d'Ottawa, François Larocque.

Il précise qu'il ne s'agit pas d'une application, mais d'un site Internet qui propose de l'information sur les droits linguistiques au Canada ainsi qu'un mécanisme pour rédiger et envoyer des plaintes afin de dénoncer des problèmes dans la mise en oeuvre de ces droits.

Selon lui, il s'agit d'un outil utile et important pour les francophones en milieu minoritaire qui ont souvent du mal à trouver l'information et le temps pour faire valoir leurs droits.

Le site permet de porter plainte très rapidement après avoir constaté un problème dans les services en français offerts à de nombreux endroits. Si elles attendent avant de porter plainte, de nombreuses personnes vont finalement oublier ou perdre la motivation de le faire, constate François Larocque. 

Il ajoute que de pouvoir souligner les lacunes dans les services offerts en milieu minoritaire est crucial. Les droits linguistiques ont seulement du sens s'ils sont respectés, affirme-t-il.

Il espère que son outil Planctus permettra de récupérer des occasions perdues de faire valoir les droits linguistiques un peu partout au pays. Comme certaines provinces comme l'Alberta, la Saskatchewan et la Colombie-Britannique ne disposent pas de mécanisme de plainte en matière de respect des droits linguistiques, les possibilités de porter plainte varient d'une province à l'autre.