•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

La croisée, ICI Première.
La croisée, ICI Première.
Rattrapage du mardi 23 février 2021

L'immigration francophone toujours pas au rendez-vous

L'immigration francophone toujours pas au rendez-vous

Publié le 27 février 2021
Une personne tient un petit drapeau du Canada
Les cibles pour l'immigration francophone ne sont toujours pas atteintes.PHOTO : La Presse canadienne / Sean Kilpatrick

La pandémie a ralenti considérablement l'immigration francophone au Canada. Elle a diminué de 32 % dans l'ensemble du pays, de 23 % en Alberta.

Le Commissaire aux langues officielles, Raymond Théberge, constate que ce recul aura un impact à court et moyen terme.

« Une baisse de l'immigration a un impact sur plus d'une année. Elle se répercute sur plusieurs années. »

—  Raymond Théberge, Commissaire aux langues officielles

Cela est d'autant plus vrai que l'on n'a jamais atteint les cibles visées depuis 15 ans, ajoute-t-il. L'apport de l'immigration est crucial pour maintenir le poids démographiques des francophones au Canada.

« Cela a un impact sur les écoles, sur la participations aux activités dans tous les sphères sociales de nos vies. »

—  Raymond Théberge, Commissaire aux langues officielles

S'il note le succès du système Entrée express, il remarque que l'on n'a pas encore trouvé la formule pour encourager l'immigration francophone. Il faudra des initiatives concrètes dans le Plan de modernisation de la loi sur les langues officielles, selon lui.