•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

La croisée, ICI Première.
La croisée, ICI Première.
Rattrapage du vendredi 17 janvier 2020

Quand l'Alberta a banni l'alcool

Quand l'Alberta a banni l'alcool

Publié le 18 janvier 2020
Un soldat assis dans une pièce remplie de bouteilles d'alcool.
Un soldat dans le dépôt d'alcool d'un régimentPHOTO : Radio-Canada

On souligne le 17 janvier, cette année, le centenaire de la prohibition aux États-Unis.

On oublie parfois que l'Alberta a précédé son voisin du sud le 1er juillet 1916. Ce sont les femmes qui se sont mobilisées pour bannir l'alcool. Durant la Première guerre mondiale, les soldats n'hésitaient pas, pour se donner du courage, à ingurgiter une bonne rasade d'alcool. Cette pratique était encouragée par les officiers.

« La police montée se révèle inefficace à arrêter les contrevenants. L'Alberta crée alors sa propre police le 1er mars 1917. Il y aura un ratio d'un policier par 5000 habitants. Il faut noter que la police de l'époque était équipée de fusils mitrailleurs. »

—  Stéphane Guevremont, historien

Sept provinces seront sèches pendant plusieurs années. L'Alberta abolira la prohibition en 1924.