•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

La croisée, ICI Première.
La croisée, ICI Première.
Audio fil du mardi 19 février 2019

TDAH :  les alternatives à la médicamentation

TDAH: faut-il arrêter le traitement médical?

Publié le 20 février 2019
Un contenant en plastique et des comprimés de Concerta de 54 mg déposés sur une table blanche.
Des comprimés de Concerta, un médicament utilisé pour traiter le TDAHPHOTO : Radio-Canada / Louis Gagné

Au Québec, les pédiatres réclament une commission d'enquête sur la prescription de médicaments pour le trouble déficitaire d'attention avec ou sans hyperactivité chez les enfants.

Dans une lettre ouverte, ils dénoncent l’abus de médicaments. Ils exigent une remise en question collective afin que les médicaments ne soient plus utilisés systématiquement contre la maladie.

La Dre Isabelle Chapados, pédiatre, nous explique que le traitement doit être accompagné d’un environnement qui limite les distractions.

« Un enfant de moins de 5 ans ne devrait pas avoir du temps d’écran, et les parents ne devraient pas être sur leur tablette. Il faut que les enfants participent à des activités physiques. »

—  Dre Isabelle Chapados, pédiatre

Elle constate que le nombre de diagnostiques a augmenté depuis la création des tablettes.