•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

La croisée, ICI Première.
La croisée, ICI Première.
Rattrapage du mercredi 5 mai 2021

L’histoire des feux de forêt en Alberta

L'épopée enflammée des feux de forêt en Alberta

Publié le 5 mai 2021
Un avion citerne vole au-dessus d'un lac.
Un avion-citerne de type Canadair CL-215T du Gouvernement de l'Alberta en action. PHOTO : Ministère de l'Agriculture et des Forêts de l'Alberta, Département des feux de forêt (Alberta Wildfire)

Il y a cinq ans, la région de Fort McMurray était dévastée par un terrible feu de forêt. L'historien Stéphane Guevremont revient sur les feux de forêt qui ont marqué l'histoire albertaine et l'évolution des moyens pour les combattre.

Depuis les 25 dernières années, les feux de forêt n'ont fait que s'amplifier en Alberta, constate Stéphane Guevremont. L'année 2019 a été particulièrement mauvaise pour la province avec plus de 800 000 hectares de terres brûlées, soit 3,5 fois la moyenne générale en cinq ans.

Le feu qui a ravagé Fort McMurray en 2016 a marqué les Albertains, mais n'était pas le plus gros de l'histoire de la province.

Le plus grand feu de forêt en Alberta a eu lieu à l'automne 1950 et a été nommé le feu de Chinchaga, près de la rivière du même nom au nord-ouest de la province. C'est en fait le plus gros feu de forêt singulier de l'histoire de l'Amérique du Nord. Le nuage de fumée qui s'en est dégagé a couvert l'Amérique et l'Europe en faisant le tour du monde, créant de fausses éclipses. Ce feu a changé la façon dont l'Alberta combattait les feux de forêt puisque la province a remanié ses structures d'intervention et sa politique d'utilisation de pompiers forestiers.

Le deuxième plus grand feu de forêt en Alberta a été celui de la crête de Richardson, au nord de Fort McMurray, entre mai et septembre 2011. Ce feu a nécessité la fermeture de certains sites d'exploitation de sables bitumineux lors de cette année record. C'est cette année-là également qu'a eu lieu le grand feu de Slave Lake qui a fait plus de 750 millions de dollars en dommages et 7000 personnes sans-abri dans la région de Slave Lake.

Stéphane Guevremont souligne que la protection des forêts des feux est devenue un enjeu important quand Ottawa a donné le contrôle de leurs ressources naturelles (comme le bois) aux provinces de l'Ouest en 1930.

Avec le grand feu de 1936 dans le sud de la province près de Kananaskis, l'Alberta a décidé de créer son propre service de protection contre les incendies de forêt.

Aujourd'hui, l'Alberta compte environ 13 bases aériennes dédiées à la lutte contre les feux de forêts. Le gouvernement albertain possède quatre avions-citernes de type Canadair CL-215T, en plus de signer des contrats de location chaque année pour environ deux douzaines d'autres appareils similaires ainsi que de nombreux hélicoptères armés de citernes externes.

Depuis le mois de juin 1982, un organisme à but non lucratif créé à Winnipeg, le Centre interinstitutionnel canadien contre les incendies de forêt, coordonne les équipements, les tactiques et l'organisation de la lutte contre les feux à travers le Canada.

Grâce à lui, l'introduction de nouvelles technologies de pointe comme les lunettes de vision infra-rouge, les systèmes de géolocalisation, les images digitales envoyées en temps réel sur le terrain et surtout l'utilisation de drones de surveillance, ont considérablement amélioré les ressources des pompiers forestiers et leur efficacité.