•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

La croisée, ICI Première.
La croisée, ICI Première.
Rattrapage du mercredi 7 avril 2021

L’histoire de l’aéroport de Medicine Hat

L'aéroport de Medicine Hat au coeur de l'histoire de l'aviation albertaine depuis un siècle

Publié le 7 avril 2021
Une ancienne photo d'un petit aéroport vu des airs.
La 34e École d'entraînement militaire à Medicine Hat en 1943. On peut y voir l'ancienne piste de course de chevaux en bas de la photo à droite. PHOTO : Archives du Centre Esplanade du Patrimoine et des Arts de Medicine Hat

L'aéroport de Medicine Hat vit des jours difficiles en ce moment avec la disparition de ses vols commerciaux qui menace la survie de ce site patrimonial. L'historien Stéphane Guevremont raconte l'importance de cet aérodrome dans l'histoire albertaine.

Stéphane Guevremont explique que les premiers aéronefs ont volé dans le ciel de Medicine Hat en 1912, soit très tôt dans l'histoire de l'aviation en Alberta. Le site de l'aéroport n'était alors qu'un champ reculé, au sud-ouest de la municipalité, sans infrastructure en asphalte ou en ciment, mais plutôt un lieu pour les foires agricoles annuelles avec des bâtiments de ferme et une piste de course de chevaux.

Le ministère canadien de la Défense a pris possession du site durant la Première Guerre mondiale et l'a transformé en centre d'entraînement militaire pour le 3e Régiment de cavalerie.

Puis, en 1928, une des premières compagnies aériennes de l'ouest du Canada, la Western Canada Airways, a choisi Medicine Hat comme relais pour ses vols commerciaux entre Winnipeg et Calgary.

L'aérodrome a été modernisé et agrandi en 1938 par la Ville de Medicine Hat en partenariat avec le Département fédéral des Transports et de l'aviation civile fédérale.

Au cours de la Deuxième Guerre mondiale, l'Alberta a obtenu 12 des bases d'entraînement aérien créées par le Royaume-Uni au Canada.

La base de Medicine Hat a été inaugurée le 8 avril 1941. Son nom officiel était la 34e École de pilotage militaire et elle formait les pilotes au stade le plus avancé de leur apprentissage. Leur séjour à Medicine Hat durait entre 10 et 20 semaines pour perfectionner leurs techniques de vol. Les aviateurs provenaient du Canada, de l'Europe et même d'aussi loin que l'Inde et la Nouvelle-Zélande.

Les pilotes avancés avaient la chance de s'entraîner sur le meilleur appareil disponible au Canada : le North American Harvard.

La base a cessé ses opérations le 17 novembre 1944 après avoir permis la formation de 2 298 pilotes, mais essuyé la perte de 48 élèves-pilotes et instructeurs tués accidentellement lors de leur apprentissage. Quelque 72 mariages ont été officialisés entre des résidentes des environs et des militaires de la base de Medicine Hat pendant la guerre.

Après la guerre, en 1947, le gouvernement fédéral a redonné, une nouvelle fois, le site à la Ville de Medicine Hat qui l'a converti en aéroport civil. Cela a permis l'arrivée de vols médicaux d'urgence dans la région et l'apparition d'écoles de pilotage civiles.

En 1980, un nouveau terminal moderne a été érigé sur le site et l'aéroport n'a cessé depuis de se moderniser avec des infrastructures plus complètes.

En juillet 2011, la Ville de Medicine Hat a adopté un plan de restructuration du territoire de l'aéroport afin de mieux encadrer ses opérations et optimiser son développement au 21e siècle.

Malheureusement, avec la perte de vols commerciaux à Medicine Hat durant la pandémie, l'avenir de cet aéroport centenaire est maintenant incertain.