•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Perception de l'industrie automobile au Mexique : Reportage de Pierre-Marc René

L'heure du monde, ICI Première.
Audio fil du mardi 23 janvier 2018

Perception de l'industrie automobile au Mexique : Reportage de Pierre-Marc René

L'ombre de la renégociation de l'ALENA sur l'industrie automobile au Mexique

Automobiles en train de de se faire construire à la chaîne dans une usine
L'Aléna a fait croître l'industrie de la production automobile et des pièces d'auto au MexiquePHOTO : getty images/istockphoto / RainerPlendl
L'heure du monde, ICI Première.
L'heure du mondePublié le 24 janvier 2018

L'industrie de l'automobile et des pièces d'autos représente le tiers des exportations du Mexique. La renégociation de l'Accord de libre-échange nord-américain (ALENA) pourrait venir transformer le paysage actuel et forcer le rapatriement des entreprises américaines aux États-Unis.

L’industrie de l’automobile au Mexique génère actuellement des revenus de 100 milliards de dollars par an et embauche plus de 700 000 personnes. Ce sont plus de 800 compagnies, qui possèdent 1300 usines, qui sont établies au Mexique et qui voient leur avenir menacé par la renégociation de l’ALENA.

Le secteur de l’automobile au Mexique n’offre pas les salaires les plus avantageux si on les compare avec ceux du reste de l’Amérique du Nord. Cependant, les personnes qui travaillent dans ce secteur au Mexique gagnent environ 9,42 $ par jour, soit le double du salaire minimum au pays.

Au cours des dernières années, le gouvernement a mis beaucoup d’efforts pour améliorer les conditions en matière d’emploi au pays. Les entreprises dans le secteur de l’automobile répondent désormais aux normes et aux lois du travail établies par le gouvernement.