•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Des chaires de recherche canadiennes inaccessibles aux Canadiens résidant au pays

L'Université de Toronto
L'Université de TorontoPHOTO : iStock
Publié le 27 juillet 2017

Un programme de financement réservé exclusivement aux chercheurs étrangers et aux Canadiens expatriés sème la controverse dans la communauté scientifique au pays. Dominique Arnoldi s'est penchée sur la question.

Pour souligner le 150e anniversaire du Canada, Ottawa accordera 117 millions de dollars en fonds de recherche au pays afin de financer près d'une trentaine de postes universitaires. Du côté des universités, on peut se réjouir de cette manne qui pourrait attirer au Canada les chercheurs les plus brillants dans leur domaine et contribuer à faire du Canada une destination d'excellence en matière de recherche.

« Pour chacune des chaires qui vont être créées cette année, il y aura un poste qui n'aura pas à être créé dans le cadre d'un concours normal l'année prochaine. »

— Une citation de  François-Dominique Laramée, doctorant en histoire à l'Université de Montréal

Le gouvernement n'a pas l'intention de modifier son programme et d'ouvrir les postes aux chercheurs canadiens.