•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

L'heure du monde sur ICI Première.
L'heure du monde sur ICI Première.
Audio fil du mardi 8 octobre 2019

Des robots pour pallier les besoins de main-d'oeuvre : Détails avec P.-A. Saulnier

La robotisation pour contrer la pénurie de main-d'œuvre

Publié le 8 octobre 2019
Un homme utilise un petit robot en forme de pince.
Les robots que l'on appelle collaboratifs sont plus petits que ceux qu'on retrouve dans les grandes usines d'assemblage.PHOTO : Radio-Canada / Philippe-Antoine Saulnier

La pénurie de main-d'œuvre qui sévit dans certaines régions du Québec pousse les petites et moyennes entreprises manufacturières à se tourner vers des robots pour poursuivre leur croissance. Le journaliste Philippe-Antoine Saulnier s'est intéressé à cette initiative.

« On a mis le robot qui sert à prendre les pièces, à les nettoyer et à les mettre dans une boîte, chose qui était faite avant par un machiniste. Présentement, le temps du machiniste peut être utilisé à meilleur escient », explique Joël Lessard, directeur de l’amélioration continue pour APN, qui fabrique des composantes aéronautiques.

Les robots que l’on retrouve à APN font partie d’une nouvelle génération d’automates : les robots collaboratifs. L’entreprise de Québec possède déjà neuf de ces robots. Toutefois, il reste encore beaucoup de travail à faire pour que les robots collaboratifs puissent effectuer des tâches plus complexes, comme de l’assemblage.