•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Parker Solar Probe, une mission pour toucher le soleil

L'heure du monde sur ICI Première.
Audio fil du vendredi 10 août 2018

Parker Solar Probe, une mission pour toucher le soleil

La sonde Parker Solar Probe : Entrevue avec Antoine Strugarek

Sonde solaire Parker
La sonde Parker traversera l'atmosphère du Soleil, plus près de la surface que n'importe quel autre engin spatial avant.PHOTO : Reuters / NASA
L'heure du monde sur ICI Première.
L'heure du mondePublié le 10 août 2018

La sonde de la NASA baptisée Parker Solar Probe quitte la Terre le samedi 11 août. D'ici la fin 2018, elle aura approché le Soleil une première fois pour recueillir des données, et d'ici 2024, elle aura atteint son point le plus rapproché de l'astre. C'est la première fois qu'une sonde pourra s'approcher à une distance d'environ 6 millions de kilomètres du Soleil sans fondre. L'astrophysicien Antoine Strugarek nous en parle.

Cela peut paraître très loin, mais la sonde se trouvera dans ce que nous pourrions appeler l’atmosphère du Soleil. Si la mission de Parker Solar Probe réussit, elle permettra de comprendre les caractéristiques de la couronne de l'astre.

« On ne sait pas pourquoi exactement cette couronne est aussi chaude que cela. Il y a plusieurs mécanismes qu’on pense être à l’origine de cette couronne très chaude, très intense, mais on ne sait pas comment les distinguer. »

— Une citation de  Antoine Strugarek, astrophysicien

La couronne du Soleil peut atteindre une température d'un million de degrés. Antoine Strugarek explique que cette mission pourrait nous permettre de comprendre d'autres étoiles, d'autres systèmes solaires, mais aussi de comprendre de quelle manière est régi notre propre système solaire.