•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Deux chercheuses examinent la lettre chiffrée de Charles Quint.
Cécile Pierrot (à gauche), chercheuse à l'Institut national de la recherche en informatique (INRIA), et Camille Desenclos (à droite), maître de conférences en histoire moderne, examinent la lettre chiffrée de Charles Quint, à la bibliothèque Stanislas de Nancy en France.PHOTO : AFP / Jean-Christophe Verhaegen
Publié le 30 novembre 2022

Une correspondance entre le roi Charles Quint et son ambassadeur de France datant de plus de 500 ans a été déchiffrée par une équipe du Laboratoire lorrain de recherche en informatique, à Nancy, en France. Yanik Dumont Baron s'entretient avec la cryptographe Cécile Pierrot, qui a élucidé le mystère.

Recommandé pour vous

Consultez notre Politique de confidentialité. (Nouvelle fenêtre)
Ces contenus pourraient vous intéresser