•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

L'heure du monde, ICI Première.
L'heure du monde, ICI Première.
Rattrapage du 2 déc. 2020 : Vaccination, pénurie de personnel soignant, et Harmonium symphonique

Sortie d'Harmonium Symphonique : Entrevue avec S. Fiori et S. Leclerc

Harmonium en version symphonique

Publié le 3 décembre 2020
Le musicien discute en gesticulant.
Serge Fiori a coréalisé l'adaptation symphonique des albums d'Harmonium avec Simon Leclerc.PHOTO : Radio-Canada / Christian Côté

Histoires sans paroles : Harmonium symphonique sort le 3 décembre. C'est une adaptation symphonique – signée Simon Leclerc – des trois albums du célèbre groupe québécois Harmonium, qui a marqué les années 70. Cet enregistrement est co-réalisé par Serge Fiori, sous la direction artistique de Nicolas Lemieux. Jean-Sébastien Bernatchez en parle avec Serge Fiori et Simon Leclerc.

Histoires sans paroles : Harmonium symphonique est une œuvre d’une durée de 140 minutes interprétée par 68 musiciens et musiciennes de l’Orchestre symphonique de Montréal (OSM).

On ne retrouve pas la voix de Serge Fiori dans les compositions. « Si ma voix avait été là, j'aurais refusé le projet, explique Serge Fiori. Parce que la seule façon de rendre ça symphonique dans toute sa grandeur, c'est que ce soit la mélodie et les accords qui voyagent dans l'univers symphonique. »

Simon Leclerc a adapté chaque morceau individuellement et reconstruit la chronologie : « Je ne souhaitais pas qu'on fasse quelque chose de séquentiel, dans l'ordre de parution des albums. Je voulais arriver avec un objet artistique qui serait différent. »

« J'ai redécouvert cette musique-là. Chaque pièce a maintenant une nouvelle vie. »

—  Serge Fiori, co-réalisateur

L'enregistrement en contexte de pandémie a dû être adapté. C'est un challenge pour tout le monde, raconte Simon Leclerc, parce que l'idée d'être un musicien d'orchestre, c'est d'avoir une certaine proximité avec les autres. La scène a dû être agrandie pour permettre à tous les musiciens et musiciennes de jouer ensemble en respectant la distanciation sociale.

« Il y avait le désir de chacun des musiciens de faire quelque chose de beau, c'était très touchant comme expérience. »

—  Simon Leclerc, chef d'orchestre

Harmonium symphonique sera diffusé sur les ondes d’ICI Musique classique le 6 décembre à midi ainsi que le 25 décembre à minuit.