•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

L'heure du monde sur ICI Première.
L'heure du monde sur ICI Première.
Audio fil du mardi 1 mai 2018

Taxe sur les achats en ligne en Nouvelle-Zélande : Les détails avec P.-A. Saulnier

Une taxe Amazon en Nouvelle-Zélande

Publié le 2 mai 2018
Une boîte portant le logo d'Amazon posée sur le sol d'un entrepôt vide.
Le gouvernement du Québec a annoncé récemment son intention d'appliquer la taxe de vente aux biens et services achetés à l'extérieur de la province sur Internet.PHOTO : Radio-Canada / François Joly

La Nouvelle-Zélande obligera l'an prochain les détaillants étrangers à prélever une taxe de vente sur les produits de 360 $ et moins. Comme l'explique Philippe-Antoine Saulnier, le gouvernement estime qu'il s'agit d'une question d'équité.

« Je ne crois pas que cela soit juste de devoir payer la taxe de vente lorsqu'on achète un livre dans une librairie, mais pas sur Amazon », explique le ministre du Revenu de la Nouvelle-Zélande, Stuart Nash.

Le gouvernement devra compter sur les entreprises pour prélever cette taxe de vente. Le ministre s'attend à ce qu'environ 75 % d'entre elles se conforment à cette façon de faire.

« Ça apporte certains défis d'aller recouvrer ces sommes-là lorsque les entreprises choisissent de ne pas s'y conformer », souligne toutefois Maryse Janelle, associée chez Raymond Chabot Grant Thornton.